Gianni Infantino
Gianni Infantino, nouveau visage du football mondial | FABRICE COFFRINI / AFP

Présidence de la Fifa: l'Amérique centrale soutient Infantino

Publié le , modifié le

L'Union d'Amérique centrale de football (UNCAF) a décidé de soutenir Gianni Infantino dans sa candidature à la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa), a-t-elle annoncé ce lundi. "Le comité exécutif de l'UNCAF a décidé lors d'une réunion de son comité exécutif lundi à Panama d'appuyer la candidature à la présidence de la Fifa de Monsieur Gianni Infantino", a-t-elle indiqué dans son communiqué.

L'UNCAF est composé de sept fédérations (Costa Rica, Salvador, Honduras,  Panama, Guatemala, Belize et Nicaragua) et fait partie de la Concacaf, la  Conférence de football d'Amérique du nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes. La lettre de soutien, publiée sur le site internet de l'UNCAF, est signée  par les présidents des sept fédérations-membre. 

Actuel secrétaire général de l'UEFA, Infantino avait annoncé sa candidature  à la tête du football mondial après la suspension temporaire de Michel Platini,  le président de l'UEFA. Il est l'un des cinq candidats à l'élection qui aura lieu le 26 février à  Zurich (Suisse) et qui doit désigner le successeur de Joseph Blatter, l'ancien  tout puissant président de l'instance internationale. 

Les autres candidats sont le président de la Confédération asiatique, le  Cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, l'homme d'affaires sud-africain Tokyo  Sexwale, le prince jordanien Ali, ancien vice-président de la Fifa, et le  Français Jérôme Champagne, ancien secrétaire général adjoint de la Fifa.

AFP