Michel Platini
Michel Platini suspendu à la décision du TAS | FABRICE COFFRINI / AFP

Présidence de la FIFA : Cinq candidats admis, pas Platini

Publié le , modifié le

Michel Platini ne figure pas sur la liste des cinq candidats éligibles à la présidence de la FIFA, présentés ce mercredi par la commission électorale. Le patron de l’UEFA ne verra son dossier réétudié qu’après la fin de la suspension de 90 jours dont il fait actuellement l’objet dans le cadre d’une enquête judiciaire. La candidature du Libérien Musa Hassan Bility a été définitivement écartée au vu de la teneur d'un rapport sur son intégrité.

Les cinq noms retenus sont ceux du Sud-Africain Tokyo Sexwale, du Suisse Gianni Infantino (secrétaire général de l'UEFA), du Français Jérôme Champagne, du Bahreïni Salman bin Ebrahim al Khalifa et du Jordanien Ali bin al Hussein.

Le cas de Michel Platini sera lui étudié à la fin de sa suspension, fixée au 5 janvier. "Étant donné que Platini est suspendu à titre provisoire de toute activité liée au football, sa candidature ne sera pas analysée par la Commission électorale ad hoc tant que court sa suspension", indique le communiqué. Platini avait été suspendu en raison des doutes pesant sur un versement de 2 millions d'euros reçu en 2011, pour une mission effectuée au début des années 2000, de la part de Sepp Blatter, président démissionnaire de la FIFA. "Si cette suspension devait être levée ou expirer avant l’élection présidentielle de la FIFA prévue le 26 février 2016, la Commission électorale ad hoc décidera, suivant le timing exact de la situation, de la façon de procéder vis-à-vis de la candidature concernée", précise le communiqué. 

La candidature du président de la Fédération de football du Liberia, Musa Hassan Bility a elle été rejetée sans que soient précisément indiquées les raisons de cette exclusion. 

Infographie : Fifa - 5 candidats admis, Platini en attente
Infographie : Fifa - 5 candidats admis, Platini en attente