Yannick Ferreira Carrasco face à Sean St Ledger
Yannick Ferreira Carrasco se défait de Sean St Ledger | LINDSEY PARNABY - AFP

Première victoire pour Monaco

Publié le , modifié le

Monaco a remporté sa première victoire de la saison samedi sur le terrain de Leicester (2e div. anglaise) grâce, notamment, à un nouveau but de sa star colombienne Radamel Falcao. Après deux défaites contre Dusseldorf (3-2) et Augsbourg (1-0), l'ASM s'est donc un peu rassurée samedi en Angleterre.

Avec une équipe quasi type au coup d'envoi, organisée en 4-3-3 et avec un  trio offensif Ocampos - Falcao - Ferreira Carrasco (James Rodriguez était sur  le banc), les Monégasques ont brillé offensivement avec plusieurs bons mouvements, notamment sous l'impulsion de Mounir Obbadi, excellent au milieu. Joao Moutinho a également montré sa palette technique, notamment grâce à ses dangereux coups de pied arrêtés. C'est sur un de ses corners que Monaco  a ouvert le score sur une tête de Kurzawa (1-0, 8). Le Portugais, qui a beaucoup pesé, a déjà montré qu'il était indispensable  à l'ASM. Falcao a pour sa part longtemps buté sur la défense adverse. Son tir a été contré par Morgan (28) puis Schmeichel a remporté son un contre un avec le  Colombien.

La défense toujours pas au point

Mais sur un centre de Raggi, parfaitement lancé par Obbadi, l'ancien buteur de l'Atletico Madrid n'a pas manqué la cible de près (2-0, 38) pour son  deuxième but sous ses nouvelles couleurs. En revanche, défensivement, Monaco a encore parfois peiné. L'équipe n'a pas encore trouvé le bon équilibre, notamment dans le replacement défensif. Face au  5-3-2 de Leicester, les milieux de terrain de la Principauté ont parfois été en difficulté, comme la défense, articulée autour de Carvalho et Abidal dans l'axe.

James par deux fois aurait pu marquer (2 et 36) et Wood a aussi été  dangereux (20) comme Danns qui aurait dû conclure (76). Mais Monaco  n'a pas  encaissé de but pour la première fois de la saison et c'est une grosse  satisfaction, même contre un club de deuxième division anglaise. Ranieri, rassuré pas sa première équipe, a d'ailleurs tout changé et aligné  onze joueurs totalement différents pour les 25 dernières minutes qui ont vu les  Monégasques alourdir le score par Tisserand (3-0, 86).

AFP