Marcos Alonso, troisième buteur du match contre Arsenal.

Premier League : Chelsea s'impose dans le derby face à Arsenal, deuxième défaite de suite pour Emery

Publié le , modifié le

Au terme d'un derby de Londres spectaculaire surtout en première période, ce sont les Blues de Maurizio Sarri qui se sont imposés face aux Gunners d'Arsenal (3-1). Les joueurs d'Unai Emery peuvent regretter leurs nombreuses occasions de but mal exploités lors des 45 premières minutes. Plus réalistes et mieux en place au retour des vestiaires, Chelsea lance bien sa saison avec une deuxième victoire consécutive. Pour son voisin du nord de la capitale, ça sent déjà la poudre après cette deuxième défaite.

Passionnant du début jusqu'à la fin. Difficile d'écrire autre chose au moment de résumer une rencontre ouverte et qui a offert un spectacle de grande qualité au public de Stamford Bridge. Après 90 minutes de jeu très enlevées, c'est finalement Chelsea qui a eu le dernier mot contre Arsenal. Les Blues rejoignent ainsi Tottenham et Bournemouth en tête du classement de Premier League.

Chelsea s'est fait peur, Arsenal peut regretter ses situations manquées

L'entame du match est en faveur des joueurs de Maurizio Sarri. Sous l'impulsion de N'Golo Kanté et Eden Hazard, les locaux mettent le pied sur le ballon et mettent d'emblée la pression sur une défense des Gunners encore une fois en difficulté ce samedi. Pedro est le premier à dégainer sur un service parfait de Marcos Alonso (9e, 1-0). Les Blues ne lâchent pas l'étreinte et à peine une minute après une énorme occasion manquée par Aubameyang, Morata double la mise en contre en se débarrassant de Mustafi et en ajustant Petr Cech d'un tir croisé pied gauche (20e, 2-0).

Dès lors, impossible d'imaginer une réaction immédiate des joueurs d'Unai Emery. Pourtant, la fin du premier acte est totalement à leur avantage. Mkhitaryan, après un gros manqué (32e), règle la mire cinq minutes plus tard sur une frappe parfaite du gauche à l'entrée de la surface (37e, 2-1). Quatre minutes plus tard, sur le même schéma de jeu qui a apporté les situations dangereuses des Gunners - débordement ou décalage côté droit, centre à ras de terre au point de penalty - c'est Iwobi qui vient remettre son équipe à égalité sur un caviar du même Mkhitaryan (41e, 2-2).  Sans une nouvelle reprise juste à côté d'Aubameyang avant la pause (44e), Arsenal aurait même pu être devant. À la fin du match, ces occasions manquées pèseront dans la balance...

La deuxième période est tout aussi plaisante, même si les occasions sont moins nombreuses. Petr Cech sauve les siens sur une frappe de Morata (57e) avant que Kepa ne face de même sur une frappe de Lacazette (76e), entré à un quart d'heure du terme. Finalement, c'est Marcos Alonso qui donnera un avantage définitif aux Blues sur une action parfaitement emmenée par Eden Hazard (81e, 3-2).

Après leur deuxième victoire en autant de matchs, les hommes de Maurizio Sarri rejoignent Tottenham et Bournemouth en tête du classement provisoire de la Premier League. Pour le groupe d'Unai Emery, cette nouvelle défaite après celle concédée contre City (0-2) le week-end dernier laisse poindre les premiers doutes. Une réaction est obligatoire lors de la prochaine journée face à un autre voisin londonien dans la tourmente, West Ham.