Alexandre Lacazette et Pierre-Emerick Aubameyang ont marqué pour Arsenal

Premier League : Aubameyang et Lacazette portent Arsenal face à Stoke City

Publié le , modifié le

Opposés aux Potters de Stoke City à l'occasion de la 32e journée de Premier League, les Gunners d'Arsenal ont assuré à domicile en s'imposant trois buts à zéro grâce à un doublé de Pierre-Emerick Aubameyang et un penalty transformé par Lacazette en deuxième mi-temps. Ce succès permet aux hommes d'Arsène Wenger de revenir à cinq points de Chelsea avant leur derby face à Tottenham (17h). Stoke reste plus que jamais dans la zone rouge (19e).

Arsenal n'a pas vraiment changé de visage pendant la trêve internationale. Ce sont les mêmes carences, les mêmes insuffisances qui ont touché les hommes d'Arsène Wenger cet après-midi à l'Emirates. Surtout en première mi-temps.

45 minutes de "déjà-vu"

Avec David Ospina dans les buts - une première titularisation depuis 364 jours en Premier League - un milieu de terrain composé d'une triplette Ramsey-Wilshere-Elneny et un banc bien fourni, Arsenal se projetait déjà un peu sur le quart de finale aller d'Europa League jeudi prochain (5 avril) face au CSKA Moscou. Les deux Français Laurent Koscielny - ménagé après son match de mardi face à la Russie - et Alexandre Lacazette, qui faisait son retour dans le groupe après sa blessure, assistent depuis les sièges chauffés de l'enceinte londonienne à la prestation très terne de leurs coéquipiers en première période. Car l'entame de match timide des locaux ne laisse pas présager du meilleur. Peu de mouvement devant, du déchet technique, y compris dans la première relance... Comme souvent cette saison, les Gunners sont sans inspiration et en retard dans les duels.

Dès la 3e minute,Shaqiri inquiète Ospina avec une frappe qui ne passe pas loin de la lucarne droite du Colombien. Face au bloc regroupé des Potters, Arsenal a du mal à mettre en place son jeu de passes. Il faudra attendre la 22e minute pour voir Ramsey tenter quelque chose. Au départ de l'action devant la surface de Stoke, il décale parfaitement Bellerin sur le côté droit. Son centre est mal repris par Wilshere mais le Gallois profite d'un cafouillage et d'une sortie approximative de Butland pour mettre un petit ballon lobé sur la barre transversale. La meilleure occasion de ces 45 minutes au goût de "déjà-vu" assez frustrant. Mesut Özil en est l'illustration, l'Allemand jouant à contre-temps avec deux ou trois touches de trop à chaque fois... Si Mohamed Elneny a ratissé au milieu - lui qui a récemment signé une extension de contrat avec Arsenal - les transitions vers l'avant sont très compliquées. 

Le doublé pour Aubameyang, retour gagnant pour Lacazette

De retour des vestiaires, les Gunners serrent le jeu et commencent enfin à faire du jeu. À la 56e minute, Ramsey combine bien avec Welbeck dont la reprise de volée ne trouve pas le cadre. Une minute plus tard, Özil décale Bellerin sur le côté droit. L'Espagnol centre en retrait pour Elneny dont la frappe au point de penalty est repoussée par un défenseur des Potters. Le ballon termine dans les pieds de Monreal, qui enchaîne une nouvele frappe du gauche bien captée par Butland.

La possession de balle est outrageuse pour les locaux mais Arsenal bute encore sur la défense des Potters. La bascule se fera dans les 20 dernières minutes de la rencontre. Shaqiri trouve le poteau droit d'Ospina. Cette fois, les hommes d'Arsène Wenger se réveillent pour de bon. Une minute plus tard, Aubameyang manque son face à face contre Butland. Mais l'inspiration revient et les Gunners profitent des espaces laissés par la défense de Stoke. Özil est fauché par Martins Indi dans la surface à la 75e, un penalty transformé par Aubameyang. Son 4e but en Premier League.

Dix minutes plus tard, le Gabonais est à la réception d'un nouveau centre. Il applique sa volée qui vient tromper le gardien international anglais pour la deuxième fois et inscrire ainsi son premier doublé en Premier League. En toute fin de match, Lacazette - entré à 30 minutes de la fin - provoque et obtient un nouveau penalty qu'il se chargera de transformer. 3-0, score final, et un dixième but cette saison pour le Français.

Arsenal enchaîne une deuxième victoire d'affilée en Premier League, ce qui ne lui était plus arrivé depuis novembre 2017. Les Gunners confortent ainsi leur 6e place et reviennent à cinq longueurs de Chelsea avant son derby londonien face à Tottenham. Stoke City reste bloqué dans la zone rouge à la 19e place et voit le spectre de la Championship se rapprocher dangereusement.