Pour l'ancienne ministre des Sports, Marie-George Buffet, la reprise de la Ligue 1 doit se faire "avec des supporters"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
L'ancienne ministre des Sports Marie-Georges Buffet
L'ancienne ministre des Sports Marie-Georges Buffet | Thomas SAMSON / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Invitée de l'émission 100% Paillade sur France Bleu Hérault ce mardi, Marie-George Buffet s'est positionnée contre une reprise de la Ligue 1 à huis clos. L'ancienne ministre des Sports juge que le retour de la compétition à la rentrée, pour le début de la saison 2020-2021, doit se faire avec les supporters dans les stades. Pour Buffet, récemment co-autrice d'un rapport parlementaire en faveur des fumigènes dans les stades, "les stades vides dans les autres pays européens" ne sont pas une belle image.

Alors que la ministre des Sports Roxana Maracineanu a déclaré dimanche sur RTL que "sans vaccin", il n'y aura "pas de retour à la normale dans le sport", une de ses prédécesseurs s'est exprimée ce mardi pour s'opposer à cette vision des choses. Marie-George Buffet, ministre des Sports entre 1997 et 2002 au sein du gouvernement de Lionel Jospin, était l'invitée ce mardi de l'émission 100% Paillade sur les ondes de France Bleu Hérault. Et l'ancienne membre du gouvernement, toujours présente à l'Assemblée nationale en tant que députée de la Seine-Saint-Denis, a expliqué qu'elle souhaitait voir le football reprendre, mais avec des supporters dans les stades.

"Il faut qu'il y ait des supporters. Je ne pense pas que ce soit une belle image, ces stades vides dans les autres pays européens (...) Reprenons avec des spectateurs", a déclaré Marie-George Buffet au micro de France Bleu Hérault. Pour justifier cette prise de position, l'ancienne ministre des Sports a notamment pris l'exemple du Puy du Fou, le parc d'attractions de type historique situé en Vendée qui doit rouvrir ses portes rapidement : "Si le Puy du Fou est capable de gérer ses tribunes, peut-on imaginer que le sport le soit aussi ? Je pense que oui. À moins que l'on considère que les spectateurs du Puy du Fou soient des gens intelligents et responsables et les supporters dans un stade de foot soient imbéciles et ne savent pas être responsables par rapport à la collectivité."

"On peut leur permettre d'aller au stade pour prendre du plaisir"

Alors que les prévisions des scientifiques pour la découverte d'un vaccin tablent sur plus d'un an de recherche, Marie-George Buffet prend donc le contrepied de l'actuelle ministre des Sports, Roxana Maracineanu. Pour l'actuelle députée, "on peut rechercher, d'ici la rentrée, les moyens d'ouvrir nos stades dans le respect des mesures sanitaires (...) Si on dit aux gens de prendre les transports en commun pour travailler, on peut sans doute leur permettre d'aller au stade pour prendre du plaisir", a-t-elle affirmé.

à voir aussi Un rapport parlementaire fait de nombreuses propositions pour aider le supporteurisme en France Un rapport parlementaire fait de nombreuses propositions pour aider le supporteurisme en France

Récemment, Marie-George Buffet a fait parler d'elle, en rendant, avec Sacha Houlié, député de la Vienne, un rapport parlementaire qui vise notamment à autoriser l'utilisation des fumigènes dans les stades. Avec cette nouvelle prise de position contre une reprise du football à huis clos, l'ancienne ministre des Sports devrait à nouveau satisfaire les groupes de supporters ultras, déjà acquis à sa cause. Les clubs de football français devraient également apprécier l'initiative, alors que leurs revenus de billetterie sont en berne depuis plus de deux mois et demi, et qu'ils rencontrent d'importantes difficultés économiques en raison de la crise actuelle.