Wilmots
Le sélectionneur belge Marc Wilmots | BRUNO FAHY / BELGA MAG / BELGA/AFP

Portugal-Belgique: Wilmots veut "jouer pour la gagne, comme d'habitude"

Publié le , modifié le

"On jouera pour la gagne, comme d'habitude", a déclaré lundi le sélectionneur belge Marc Wilmots, à la veille du match amical contre le Portugal, initialement prévu dans la capitale belge mais qui se jouera finalement à Leiria (centre), une semaine après les attentats de Bruxelles.

Comment avez-vous préparé ce match, dans ce contexte particulier?
Marc Wilmots: "Nous avons préparé ce match de la même manière que tous les matches, même si nous avons eu beaucoup de contretemps. Ça fait partie de la vie, surtout vu les conditions dans lesquelles nous étions. Le Portugal est un adversaire redoutable. Le Portugal et la Belgique ont les mêmes chances de remporter le championnat européen. Ce sont deux bonnes équipes dans le top 10 mondial. Mais on n'est pas ici pour faire du tourisme, on jouera pour la gagne, comme d'habitude."

Après les attentats de Bruxelles, était-il important que le match soit maintenu?
M.W: "On prend les évènements au jour le jour. Quand le match a été annulé, le Portugal a fait la proposition de déplacer le match et nous le remercions. Nous voulions jouer et eux voulaient jouer. Le pays a connu un choc émotionnel, on a perdu des gens qui n'avaient rien a voir dans ce conflit. On doit continuer à regarder de l'avant, la vie doit continuer, mais pas dans la peur. On ne va pas arrêter. En tout cas moi je ne vais pas arrêter. J'ai posé la question à l'équipe, tout le monde était derrière. Demain, il y aura un message spécial sur le maillot pour les attentats".

Le match sera-t-il plus difficile avec le nombre important de joueurs forfaits?
M.W: "On a pas mal de blessés. Nous avons appris les défections les unes après les autres. Nous avons des joueurs de classe mondiale, mais quand ils ne sont pas là, ils ne sont pas là. Donc on trouve des solutions. C'est un match de préparation, dans des conditions plus difficiles que d'habitude. Mais j'ai toujours dit que le collectif était prioritaire chez moi. Demain nous aurons des garçons occupés à jouer un bon match, à donner le maximum d'eux-mêmes."

AFP