Michel Platini
Michel Platini président de l'UEFA | AFP - Fabrice Coffrini

Platini salue Ferguson

Publié le , modifié le

Michel Platini, président de l'UEFA, a salué en Alex Ferguson, qui quittera ses fonctions d'entraîneur de Manchester United à la fin de la saison, un "vrai visionnaire" qui a apporté une "contribution majeure" au football, "pas seulement en Ecosse et en Angleterre, mais à travers l'Europe et au-delà"

"Son dévouement, son attention aux détails et son coup d'oeil pour le talent, en tant que manager de Manchester United et d'Aberdeen, ont été richement récompensés pendant plus de 30 ans.. Son CV est  presque exceptionnel dans une profession qui repose sur le résultat et qui  normalement privilégie les solutions de court terme à la vision de long terme. C'est un vrai visionnaire, et j'espère qu'après nous avoir aidés par le  passé à travers plusieurs initiatives sur l'entraînement, il continuera à  collaborer avec l'UEFA pour partager son savoir fantastique auprès de la  nouvelle génération d'entraîneurs européens qui rêvent tous de reproduire ses  succès dans le sport", a déclaré Platini dans un communiqué.

Le départ de Ferguson a d'ailleurs entraîné une kyrielle de réactions. Ainsi pour Sepp Blatter, le Président de la Fédération internationale: ""Ce  qu'il a accompli durant sa carrière d'entraîneur le place sans doute aucun  parmi les +grands+ du football (...) Est- ce que quelqu'un arrivera à rester au  top aussi longtemps que lui ?"  De son côté, David Gill, le directeur général de Manchester United se veut fataliste. "Nous savions que sa  retraite arriverait à un moment où à un autre et nous nous y sommes préparés en  faisant en sorte que la qualité du groupe de joueurs et des structures reste de  première classe. Ce qu'il a fait pour ce club ne sera jamais oublié."

Du côté des joueurs qui ont évolué sous sa férule, Paul Ince précise:  "On ne reverra jamais  quelqu'un comme lui (...) Il était tellement exigeant, il attendait beaucoup de  ses joueurs, nous avons eu dans notre relation des hauts et des bas, comme ce  fut le cas pour beaucoup d'autres joueurs avec lui. Celui qui lui succédera  devra avoir un sacré caractère, car il va falloir gérer ce qu'il a accompli". Et Peter Schemeichel, l'ancien gardien de but, de conclure: "Je savais  que ce jour allait arriver, mais je crois honnêtement que c'est trop tôt, il  pouvait encore continuer un ou deux ans. Je suis surpris, triste aussi."

Vidéo : Ferguson à l'entraînement

Voir la video

 

Christian Grégoire