Platini maintient le cap du fair-play financier

Publié le

Le président de l'UEFA, Michel Platini, a défendu à Rome le fair-play financier, qui doit entrer en action en 2013-2014, "car, sinon beaucoup de grandes équipes vont disparaître dans le futur". "Nous devrons apprendre aux clubs à devenir normaux, à ne pas dépenser l'argent qu'ils n'ont pas. Parce que, si nous le faisons nous, nous allons en prison, si, en revanche, les clubs de foot le font, ils gagnent des trophées plus facilement, et ce n'est pas normal."