Michel Platini et Josep Blatter
Michel Platini et Joseph Blatter | IAN KINGTON / AFP

Platini et Blatter fixés sur leur sort en décembre

Publié le , modifié le

La commission d'ethique de la Fifa a affirmé, ce lundi, qu'elle rendrait son jugement "en décembre" dans l'affaire Platini-Blatter qui secoue actuellement l'instance internationale du football. Pour rappel, Michel Platini est suspecté d'avoir accepté en 2011 un paiement de 1,8 M d'euros de la part de Joseph Blatter pour un travail de conseiller achevé en 2002. Ce dernier est également concerné par une affaire de droits TV présumé déloyal envers la Fifa. Les deux hommes ont été suspendus provisoirement jusqu'au 5 janvier.

La chambre de jugement de la commission d'éthique "a ouvert sa procédure à  l'encontre de Joseph Blatter et de Michel Platini sur la base des éléments  transmis par la chambre d'instruction" et "prévoit de rendre son verdict dans  le courant du mois de décembre", selon un communiqué publié ce lundi. Mais avant le  rendu du verdict, les avocats de MM. Blatter et Platini pourront "soumettre  leur positions, notamment toute preuve en lien avec le rapport de la chambre  d'investigation". Les avocats de Blatter et Platini peuvent également demander "une  audition".

Selon des sources proches de la commission d'éthique, Platini comme Blatter  risquent une suspension comprise entre 5 et 7 ans. Platini, 60 ans, attend une décision rapide car il est encore  officiellement en course pour l'élection à la présidence de la Fifa prévue le  26 février. Sa candidature est pour l'heure gelée le temps de sa suspension. 

Pour Blatter, 79 ans, l'actuelle suspension n'a pas les mêmes conséquences.  La dernière ambition du Suisse était de rester en poste jusqu'au congrès  électif du 26 février, date de la désignation de son successeur. Réélu pour un  5e mandat le 29 mai, il avait renoncé dès le 2 juin, devant l'avalanche de  scandales de corruption à grande échelle cernant son instance.