Platini
Michel Platini dans l'impasse... | SEBASTIAN DERUNGS / AFP

Platini boycotte son audition devant la FIFA

Publié le , modifié le

Michel Platini ne se rendra pas vendredi à Zurich où il devait s'expliquer devant la chambre de jugement de la commission d'éthique de la FIFA concernant les faits présumés de corruption qui lui sont reprochés. Le président de l'UEFA estime que les décisions sont déjà prises contre lui. Il préfère donc boycotter une comparution inutile.

Platini n'a pas confiance en la justice de cette commission d’éthique dont la chambre d'instruction avait préconisé une suspension à vie, pour ce fameux paiement controversé de 1,8 millions d'euros en 2011 par Sepp Blatter. "Par cette décision de boycotter son audition, Michel Platini entend signifier sa plus profonde indignation face à une procédure qu'il considère  comme uniquement politique et visant à l'empêcher de se présenter à la présidence de la FIFA", ont indiqué ses avocats.

Peu de marge de manoeuvre pour Platini

Les déclarations faites par le porte-parole de cette commission qui justifiait ces poursuites en arguant que les faits" de corruption sont bien fondés et que Platini sera certainement suspendu pour plusieurs années" ont provoqué cette réaction de l'intéressé. Ce qui a fait réagir les avocats de Platini: "dès lors que le verdict a déjà été annoncé dans la presse par un des porte-parole" au "mépris de la présomption d'innocence, il est inutile qu'il se présente à son audition. Cela ne le desservira pas pour autant.... ".

En fonction de ce qu'il ressortira effectivement du verdict officiel lundi prochain, Platini et ses conseils devront élaborer une stratégie de contre-attaque. Mais le temps presse. car l'ancien N.10 des Bleus, suspendu une première fois le 8 octobre pour 90 jours, soit jusqu'au 5 janvier, n'a que peu de marge de manoeuvre  Sa candidature à la présidence de la FIFA est gelée le temps de sa suspension, alors que le scrutin est prévu le 26 février à Zurich. 

Christian Grégoire