montage fifa PES Inazuma
PES 2013, Inazuma Eleven Strikers et Fifa 13 | DR

PES, Fifa et Inazuma, le foot fait sa rentrée

Publié le , modifié le

Quelques jours après le retour des enfants à l'école, c'est une autre rentrée qui agite les cours de récréation et les passionnés de jeux vidéo. Fin septembre est devenu le rendez-vous incontournable des nouvelles versions de Pro Evolution Soccer et son rival Fifa. Un match serré ! Cette année, un petit nouveau s'est mêlé à lutte : Inazuma Eleven Striker. Il ne joue pas dans la même catégorie mais ravira les fans de la série TV.

Pro Evolution Soccer 2013 : De mieux en mieux !

PES 2013 est un jeu Konami
Disponible sur Xbox 360 (version testée), PS3, PS2, PSP, PC, Wii, 3DS

Konami travaille d'arrache pied pour placer son PES au sommet des simulations de foot et ça se voit tous les ans un peu plus. Quoique le mot simulation est peut-être un peu fort. Car le dernier né de la lignée des ISS Pro garde son petit côté arcade qui plaît tant. C'est ainsi qu'il est assez aisé de marquer des buts et que le rythme des matches est très fluide. Ça va vite et c'est tant mieux ! Le gameplay, revu et amélioré, est la bonne surprise du jeu. Avec son mode manuel, il est désormais possible de tout faire soi même : passe, tir, dribble, déplacement des partenaires. Bien entendu, si vous préférez être assisté, ça le fait aussi. Côté licences, Konami a ajouté le Brésil à ses championnats habituels et la Ligue des champions. Si l'ensemble est cohérent et progresse, il reste un point noir. Celui de la bande son. Les commentaires sont assez cocasses. Mettre Grégoire Margotton de Canal + avec Darren Tulett de BeInSport, c'est le mariage de l'année... Malheureusement, l'union ne fait pas la force car le touche-à-tout anglais n'est pas à sa place dans ce rôle de consultant. Rendez-nous Dugarry !

Fifa 13 : Tout en contrôle

Fifa13 est un jeu Electronic Arts
Disponible sur Xbox 360 (version testée), PS3 (version testée), PS2, PSP, Vita, PC, Wii, Wii U, 3DS, iPhone, iPad 

Si PES progresse, le Fifa d'Electronics Arts ne s'endort pas sur ses lauriers. On a même l'impression que le titre a encore mis nu coup d'accélérateur pour mieux lâcher la concurrence. Et pour mieux découvrir ce nouveau Fifa, l'idéal est de prendre ses marques dans l'arène d'entraînement. On peut s'y familiariser avec toutes les techniques sous la forme de défis. Il y a huit modules différents où la difficulté est croissante. Amusant et instructif. Après ça, vous êtes prêt pour une immersion totale dans tous les modes de jeu, celui classique des championnats et coupes comme celui du Fifa Ultimate Team. Le "FUT" vous intègre dans une équipe de haut niveau pour apprendre son style de jeu. Ce mode est également relié à un système de cartes à collectionner et à une appli web. Question jouabilité, vous aurez remarqué que les contrôles ont subi quelques modifications. Il convient d'être bien placé pour que le ballon colle à la chaussure (ou à la poitrine). C'est un coup à prendre mais on s'y fait assez vite. L'autre gros plus de Fifa 13, c'est la mise à jour gratuite des joueurs et du niveau équipes via le "Journée EA Sports FC". Ce mode reproduit le championnat de votre équipe favorite et les aléas des blessures jusque dans les commentaires de Mathoux et Sauzée. Pour être complet, l'EAS FC vous permet aussi de gagner des bonus (maillots collectors et autres bonus débloqué dans les autres modes). Au final, ce Fifa 13 s'avère tout simplement être la meilleure simulation de foot actuelle et s'est vendu à 4,5 millions d'exemplaires en cinq jours.

Inazuma Eleven Strikers : Tempête de feu sur la Wii !

Inazuma Eleven Strikers est un jeu Level 5
Disponible sur Wii (version testée) 

Messi, Ronaldo ou Benzema n'ont qu'à bien se tenir. Non loin de PES et Fifa se trouve Inazuma Eleven Strikers. Le jeu de Level 5 n'évolue pas sur le même terrain que les deux stars du genre mais il s'appuie sur le succès grandissant du dessin animé japonais. Après un premier opus sur DS, l'éditeur a mis de côté l'histoire de Raimon pour se consacrer à un vrai jeu de foot à la mode manga. L'attrait d'Inazuma Eleven Strikers est bien la création de sa propre équipe et des joutes endiablées avec la Royal Academy ou d'autres équipes rivales. Le jeu propose des tournois et des mini-jeux où on a vraiment l'impression de faire partie de la série animée. Le graphisme et les animations sont un peu chargées mais cela fait partie de l'ambiance. A noter que les personnages s'expriment en français. Ce n'est pas aussi fluide qu'à la TV mais l'effort est louable. Au niveau de la jouabilité, Inazuma s'adresse à un public jeune. Les commandes sont donc très simples et efficaces. En défense, il suffit d'agiter la Wiimote avant que l'adversaire débarque dans votre zone. Il subira alors les effets de votre joueur. Pour le reste, ça fonctionne comme un jeu de foot classique. Quant aux tirs, il faut accumuler de l'énergie pour charger une technique et l'exécuter devant le gardien. Il faut donc essayer d'anticiper l'action sinon l'énergie va manquer pour transpercer le goal. Un mode multijoueur (à quatre max en local) est disponible. Deux jouent et deux font office de coach. Pas idéal... C'est dommage car sinon, Inazuma Eleven Strikers signait une entrée fracassante dans l'univers du foot.