Peines réduites en appel pour les agresseurs de Brice Taton

Publié le

La Cour d'appel de Belgrade a considérablement réduit les peines de prison prononcées contre 14 personnes condamnées pour la mort de Brice Taton, un supporteur français de football tué en 2009 dans la capitale serbe. Si les peines initiales prononcées par un tribunal de Belgrade en janvier 2011 allaient de 4 à 35 ans de prison, celles prononcées par la Cour d'appel vont de 4 à 15 ans de prison.