Doublé d'Ibrahimovic pour Paris face à Lorient
Doublé d'Ibrahimovic pour Paris face à Lorient | AFP - Lionel Bonaventure

Paris se sent d'attaque

Publié le , modifié le

Après le soulagement du tirage au sort, Paris aborde son retour en Ligue des champions avec confiance et humilité. Avec Porto, Zagreb et son premier adversaire Kiev, les deux premières places sont à la portée des Parisiens. Cela passe par un bon résultat d'entrée mardi au Parc des Princes.

Kiev en confiance
Le Dynamo Kiev aborde ses débuts en C1 en pleine confiance après son succès à la maison vendredi devant le Karpaty Lviv 3-1. Le Nigérian Brown, passé par Sochaux, a ouvert le score avant que le Croate Kranjcar n'inscrive un doublé. Les équipiers de Veloso occupent actuellement la 3e place du championnat ukrainien.

Sevré de C1 depuis 2004, le PSG revient presque comme un débutant dans la compétition phare du continent. Avec un effectif impressionnant mais peu expérimenté en Ligue des champions, rien ne sert de crier trop vite et trop fort des objectifs élevés. Carlo Ancelotti se méfie donc autant de Kiev que de son équipe dont les débuts poussifs ont fini par laisser place à quelques éclaircies et un peu de réalisme. "Nous nous améliorons et je pense que nous sommes prêts pour la Champions League qui arrive, indiquait le coach italien vendredi soir. Ces deux victoires (à Lille et contre Toulouse, ndlr) sont bonnes pour le groupe." Invaincu depuis le début de la L1, le PSG est dans une spirale positive qui doit se confirmer mardi. Les voyants sont verts car le PSG enregistre les retours de l'Argentin Lavezzi et Thiago Silva.

Sans expérience ou presque

Que peut craindre le PSG ? Sur le papier, pas grand chose. Mais si l'on se réfère à l'histoire récente du Losc en C1, l'inexpérience des Nordistes s'est payée cash alors que deux victoires leur tendaient les bras l'an passé. Et du propre aveux d'Ibrahimovic dans L'Equipe, l'équipe parisienne est encore un peu tendre à ce niveau. "Nous avons plusieurs joueurs, dans notre effectif, qui n'ont jamais disputé le moindre match de Ligue des champions, avance le Suédois. Pour eux comme pour l'ensemble du club, cette C1 va apporter une grosse expérience. Chaque joueur devra hausser son niveau. (...) Mais ça ne nous empêche pas de croire en nous".

Avec Lavezzi et Silva ?

En attaque, Ancelotti aura l'embarras du choix. Si Zlatan Ibrahimovic est incontournable, les autres le sont moins, notamment Javier Pastore, buteur en championnat mais presque transparent dans le jeu, ou encore Jérémy Menez. L'occasion est belle d'apporter quelques retouches et de donner des nouvelles responsabilités à Ezequiel Lavezzi, blessé lors de son arrivée puis suspendu à cause d'une carton rouge à Ajaccio dès la 2e journée. Très sollicité depuis début août, Blaise Matuidi pourrait être mis au repos et remplacé par Clément Chantôme. Il y avait peu de chance que ça bouge en défense où la solidité de la ligne Jallet - Alex - Sakho - Maxwell tenait la route. C'était avant le forfait de Sakho, touché à une cuisse. "Je suis très déçu de ne pas pouvoir être aligné demain pour ces  retrouvailles du club avec la Ligue des champions au Parc. Ça représentait tellement pour moi, mais j'ai ressenti une légère douleur à la cuisse lors du dernier match et nous avons décidé avec le staff médical de ne pas prendre de risque", a indiqué l'international français. Voilà qui ouvre la porte à Thiago Silva qui pourrait faire enfin ses grands débuts sous le maillot parisien.