Ousmane Dembélé retrouve le chemin des filets, Nkunku décisif, premier but pour Lacroix... ces Français qui ont marqué le week-end européen

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Ousmane Dembélé
Ousmane Dembélé savoure son troisième but de la saison en Liga. | CRISTINA QUICLER / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ousmane Dembélé a enfin retrouvé le goût du but avec Barcelone alors que Maxence Lacroix a lui transpercé les filets pour la première fois de sa carrière en Bundesliga, sous les couleurs de Wolfsburg. En Allemagne, quatre Français étaient d'ailleurs sur le pont dans la rencontre de haute intensité entre Leipzig et Mönchengladbach, et c'est Christophe Nkunku qui a permis au premier nommé de l'emporter. Enfin, Jordan Veretout n'arrête plus de planter en Serie A, au point de rejoindre Michel Platini dans les statistiques. Tour d'horizon des Tricolores qui ont marqué le week-end européen.

• Dembélé, éclair d'un Barça en contrôle

Le FC Barcelone s'est, cette fois, évité des frayeurs à Sanchez-Pizjuan. Sur la pelouse du FC Séville, les Blaugranas n'ont pas tendu l'autre joue, un peu plus de deux semaines après avoir été dominés en Andalousie pour le compte de la Coupe du Roi (2-0). Le Barça a largement dominé les débats, mais en ne se montrant que rarement dangereux.

Les étincelles sont principalement venues d'Ousmane Dembélé, très en vue samedi 28 février, et auteur de l'ouverture du score. L'ancien de Rennes et du Borussia Dortmund a fait parler sa vitesse pour profiter du mauvais alignement de la charnière Jules Koundé – Diego Carlos et inscrire son troisième but de la saison en Liga, le premier depuis le 29 décembre. Dembélé s'est aussi montré dangereux à plusieurs reprises et aurait pu être passeur si Messi s'était appliqué à l'heure de jeu. L'Argentin s'est rattrapé en scellant le score en fin de rencontre.

• Premier but en Bundesliga pour Maxence Lacroix

Derrière Dayot Upamecano, Lucas Hernandez, Benjamin Pavard, Dan-Axel Zagadou, et Ibrahima Konaté, Maxence Lacroix n'est pas le plus célèbre des défenseurs centraux français évoluant en Bundesliga. Pourtant, le jeune de 20 ans, formé à Sochaux, commence à s'imposer comme un vrai bon joueur. Au sein de l'équipe en forme du moment, Wolfsburg, qui n'a perdu cette saison qu'à Dortmund (2-0) et au Bayern (2-1), Lacroix s'est imposé comme un titulaire indiscutable.

Samedi, avec la réception du Hertha Berlin de Lucas Tousart et Mattéo Guendouzi, le Guadeloupéen a franchi une nouvelle étape dans sa carrière en marquant son premier but dans l'élite allemande. Du haut de ses 190 centimètres, Maxence Lacroix s'est élevé dans les airs pour reprendre de la tête un corner d'Arnold (89e). Avec cette victoire, Wolfsburg est troisième avec six points d'avance sur la cinquième place non-qualificative en Ligue des champions, actuellement détenue par le Borussia Dortmund. La saison n'est pas encore terminée mais Lacroix pourrait rapidement découvrir la C1.

• Nkunku décisif, Upamecano fautif, Thuram buteur

Leipzig-Borussia Mönchengladbach était clairement l'affiche du week-end en Bundesliga avec, en plus, quatre Français titulaires. Dayot Upamecano, Nordi Mukiele et Christopher Nkunku pour les locaux, Marcus Thuram chez les visiteurs. C'est peu dire que ce choc a tenu ses promesses et que les Tricolores se sont illustrés. Le premier d'entre-eux pour une mauvaise raison puisque Upamecano a concédé rapidement le penalty de l'ouverture du score de Mönchengladbach (6e). Quelques minutes plus tard, Marcus Thuram, de la tête, doublait la mise pour son équipe (2-0, 19e).

Mais Leipzig a complètement renversé la vapeur en seconde période grâce à un autre Français. L'ancien Parisien Christopher Nkunku a d'abord réduit l'écart d'une demi-volée à bout portant (57e). C'est surtout lui qui offre le but de la victoire à Alexander Sorloth (90+3e) au bout du temps additionnel, d'un centre piqué qui a traversé la surface de réparation. Entretemps, Yussuf Poulsen avait ramené Leipzig a égalité (66e). A l'issue de ce match fou, Nkunku et ses coéquipiers reviennent à seulement deux points du Bayern Munich, leader de la Bundesliga.

• Jordan Veretout égale... Michel Platini

Jordan Veretout n'en finit plus de surprendre en Italie. Il réalise une saison magnifique avec l'AS Rome, se muant très régulièrement en buteur pour guider La Louve. Ce dimanche, dans le choc de la 24e journée de Serie A avec la réception de l'AC Milan, l'ancien Nantais s'est encore illustré. Il a égalisé en début de seconde période d'une délicieuse frappe enroulée à l'entrée de la surface, déposée à mi-hauteur (50e). Il n'aura pas permis aux Romains d'éviter la défaite face aux Rossoneri (2-1). La Roma perd par la même occasion sa quatrième place qualificative en Ligue des champions au profit de l'Atalanta Bergame.

Il est en revanche entré dans l'histoire des Français en Serie A en devenant le second milieu de terrain tricolore à atteindre la barre des dix buts dans le championnat transalpin. Le premier n'était autre que Michel Platini qui a dépassé cette barre quatre saisons de suite, de 1982 à 1986. On a connu comparaison moins flatteuse mais au vue de la saison de haut vol que réussit Veretout, elle est parfaitement méritée.