Orsoni met fin à sa grêve de la faim

Publié le

En grève de la faim depuis le 20 février dernier pour protester contre la mise en examen de son fils dans plusieurs dossiers criminels, le président de l'AC Ajaccio, Alain Orsoni, a mis fin à sa démarche vendredi après avoir été victime de deux malaises très préoccupants. Sa décision fait écho à la demande que lui a fait son fils, dont la détention provisoire a été prolongée de six mois, d'arrêter.