Olivier Pickeu, manager général d'Angers Sco, va contester son licenciement pour faute grave

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Olivier Pickeu
Olivier Pickeu a été licencié du SCO d'Angers le vendredi 10 avril. | CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Mis à pied depuis le 10 mars, Olivier Pickeu, désormais ex-manager général d’Angers Sco, a été licencié ce vendredi du club angevin. Le président Saïd Chabane lui reprochait "une série de griefs qui constituent des fautes graves, caractérisées et répétées qui sont de nature à porter atteinte aux intérêts du club ". La décision est à effet immédiat mais Pickeu a d'ores et déjà prévu de contester cette décision.

Ce sont 14 ans de vie commune qui se brisent. Depuis 2006, Olivier Pickeu était le manager général d’Angers SCO. Mis à pied depuis le 10 mars, le désormais ex-manager général ne fait plus partie du club, après avoir reçu ce vendredi une lettre de licenciement pour faute grave avec effet immédiat, a annoncé l'intéressé dans un communiqué. 

Le président du club angevin Saïd Chabane reprochait au responsable du secteur sportif angevin, "une série de griefs qui constituent des fautes graves, caractérisées et répétées qui sont de nature à porter atteinte aux intérêts du club", avait-il expliqué lors d’un entretien préalable à son licenciement le 20 mars.

"Le moment venu j’entends faire valoir mes droits au regard du très grave préjudice personnel et professionnel que je subis"

"J’ai pris acte ce jour, après avoir été reçu à un entretien le 10 mars dernier, de mon licenciement pour faute grave avec effet immédiat, explique ce vendredi soir Olivier Pickeu dans un communiqué. A ce stade, je laisse au Président Said Chabane le soin de communiquer les motifs allégués pour tenter de justifier cette décision que je conteste avec la plus grande fermeté. Le moment venu j’entends faire valoir mes droits au regard du très grave préjudice personnel et professionnel que je subis du fait de cette brusque mise à l’écart et des motifs et des conditions dans lesquels elle est intervenue", écrit Olivier Pickeu dans son communiqué. 

"Pour l’instant et dans la période difficile que nous traversons tous, poursuit Olivier Pickeu, je voudrais simplement, quelque soit l’issue de la saison sportive, souhaiter bonne chance au SCO d’ANGERS et remercier chaleureusement les joueurs, entraineurs, salariés du Club, bénévoles, élus, partenaires et supporters qui, pendant près de 14 ans m’ont encouragé, soutenu et fait confiance pour le développement de ce Club qui restera à jamais le Club de mon cœur." La direction du SCO s'est pour l'heure gardée de tout commentaire.