Jean-Jacques Pierre, Adamo Coulibaly, Caen, Lens
. | PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Nul entre Lens et Nancy,Niort en profite

Publié le , modifié le

Lens a manqué l'occasion de prendre un avantage conséquent en vue de l'accession en concédant le nul (1-1) face à Nancy, un concurrent direct, vendredi lors de la 34e journée de Ligue 2. Derrière le leader Metz, la situation reste donc très serrée pour les deux autres places sur le podium, avec Lens, mais aussi Angers et Caen qui seront directement opposés lundi, et Niort qui revient plus que jamais dans la course après être allé gagner à Laval (4-2).

A quatre journée de la fin du championnat, Nancy a poursuivi sa remontée infernale  avec une quatrième victoire de rang, la troisième à l'extérieur. A l'inverse, Lens continue de faire du surplace.  Portés par plus de 40.000 spectateurs, record de la saison à Bollaert, les Lensois ont pris l'avantage par Pablo Chavarria, bien servi par Pierrick Valdivia  depuis le côté gauche, avant que l'inévitable Jeff Louis (68) n'égalise.

Les Chamois au galop

Niort a rappeléqu'il faudrait encore compter avec lui. Sa victoire à Laval,  avec notamment un triplé d'Emilio Sala, permet aux Chamois de revenir à la hauteur de points d'Angers, et à une petite longueur seulement de Nancy. Elle complique en revanche la situation à Laval, toujours menacé par la relégation. 

Les Lavallois n'ont qu'une longueur d'avance sur Auxerre qui recevra Metz samedi, et sur Istres qui n'a pu faire mieux qu'un piètre nul (0-0) sur sa pelouse face à Châteauroux. La situation se complique aussi pour Nîmes lourdement battu à Dijon (5-1).

Brest, relégable mi-février, poursuit sa remontée fantastique en signant  une quatrième victoire de suite, 2-0 contre Clermont (12e), ce qui le porte au 7e rang, à deux unités d'Angers.  Juste derrière, Dijon (8e) est revenu à la hauteur de Tours, surpris 2-1  par Troyes. le CA Bastia a fait match nul (2-2) avec Arles-Avignon. Mais ce point ne suffit pas. Le club corse est mathématiquement relégué.

Christian Grégoire