Notre top 10 des révélations de la saison

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Haaland Camavinga Greenwood

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A l'heure où les championnats européens arrivent à leur terme, l'heure est déjà aux bilans. Au cours d'une saison étrange, mais pas sans enseignements, certaines pépites ont déjà noué de grandes promesses.

La saison 2019/20 a coïncidé avec l'éclosion de nouveaux phénomènes, venant grossir la fameuse équipe des wonderkids, ces adolescents promis aux carrières les plus brillantes. Sur les traces d'un Kylian Mbappé ou d'un Jadon Sancho, qui ont explosé plus tôt, ces joueurs viennent de réaliser une première saison convaincante dans un club des 5 grands championnats européens. Pour bien fixer les bornes de notre sélection, nous nous sommes concentrés sur des joueurs nés en 1999 ou après dont le nom presque inconnu au départ a pris une toute autre dimension.

1. Erling Braut Haaland (Borussia Dortmund / 19 ans)

Notre top 10 des révélations de la saison
© AFP

Le grand public a fait sa connaissance le 17 septembre dernier quand, pour sa première apparition en Ligue des champions avec le Red Bull Salzbourg, il avait inscrit un triplé contre Genk. Si certains n’avaient pas encore entendu parler de lui, le géant norvégien a tout simplement marqué au moins un but lors de ses 5 premiers matches de C1, dont un contre Liverpool et trois contre Naples. 

Ce cyborg d’1m94, rapide et doté d’une frappe létale, a très vite tapé dans l’oeil du Borussia Dortmund, qui s’est attaché ses services avant même que le mercato hivernal n’ouvre ses portes. Sous ses nouvelles couleurs, Haaland n’a pas mis longtemps pour s’adapter à la Bundesliga, marquant 13 buts pour ses 15 premières apparitions. Il a d’ailleurs été élu joueur du mois en janvier, pour ses premiers pas en Allemagne.

Les supporters parisiens se souviendront longtemps de son doublé lors du huitième de finale aller perdu 2-1 à Dortmund. Eliminé lors du match retour, Erling Haaland ne pourra gonfler ses stats dans sa campagne magistrale en C1, clôturée avec 10 buts marqués en 8 matches disputés. Au total, sur l’intégralité de la saison 2019/20, le Norvégien aura inscrit 40 buts pour 44 matches joués, à seulement 19 ans. Gargantuesque. 

2. Alphonso Davies (Bayern Munich / 19 ans)

Notre top 10 des révélations de la saison
© AFP

Recruté en janvier 2019 par le Bayern Munich pour une éclosion à moyen terme, l’ailier Canadien n’a pas souhaité prendre son temps pour exploser, et à un poste qui n’était pas le sien au début de la saison s’il vous plaît. Reconverti arrière gauche, Alphonso Davies est devenu un maillon essentiel du Bayern renaissant de Hans-Dieter Flick, si bien qu’il est déjà considéré par certains observateurs comme le meilleur joueur au monde à son poste. Rien que ça.

Flashé à 36.51 km/h contre le Werder Brême le 16 juin dernier, le jeune Canadien a tout simplement établi une marque jamais vue en Bundesliga depuis que les pointes de vitesse sont relevées (2013). Puissant, technique et naturellement porté vers l’avant, Davies a tout du fameux “latéral moderne”. Du haut de ses 19 ans, et en une saison, il aura presque fait oublier l'empreinte laissée par David Alaba sur le flanc gauche du Bayern.

3. Eduardo Camavinga (Stade Rennais / 17 ans)

Notre top 10 des révélations de la saison
© AFP

Dévoilé partiellement la saison passée par Rennes, Eduardo Camavinga a explosé en 2019/20. Le jeune milieu né en Angola et récemment naturalisé français est aujourd’hui l’un des joueurs les plus convoités d’Europe, si bien que l’attitude insistante du Real Madrid est régulièrement évoquée dans la presse. Un profil aussi technique dans l’entre-jeu est une denrée très rare. Il est également précieux sur le plan défensif. 

Avec 4.2 tacles réussis par match, Camavinga est tout simplement le meilleur joueur dans ce domaine en L1, et il sait obtenir la faute quand il est sous pression. S’il a connu une baisse de régime en deuxième partie de saison avec Rennes et s’il a encore des progrès à faire sur le plan physique, le jeune bachelier a déjà été appelé chez les Espoirs en 2019. Aujourd’hui, il n’est plus qu’à quelques encablures de sa première cape en équipe de France.

4. Mason Greenwood (Manchester United / 18 ans)

Notre top 10 des révélations de la saison
© AFP

Voilà un nouveau rappel : la formation de Manchester United est toujours capable de lancer des grands talents. Après Marcus Rashford, lancé en 2016, c’est au tour du jeune Greenwood d’éclore. Alors qu’il lui reste quelques matches de Premier League et de Ligue Europa à disputer, l’ailier anglais de 18 ans a déjà inscrit 16 buts avec les Red Devils cette saison.

Ambidextre, agile et technique quand il le faut, Mason Greenwood n’est pas étranger à la belle forme de Manchester United depuis le restart, auteur de 4 buts et d’une passe décisive en 6 rencontres. En une saison, il est devenu titulaire indiscutable, aux côtés d’Anthony Martial, Marcus Rashford et Bruno Fernandes. Il a récemment été adoubé par son idole, Robin van Persie, qui lui prédit un avenir brillant : “Il sera très bon. Pendant chaque match, il essaie de copier mon style, ma technique, mon pied gauche, ma façon de finir. Je suis sûr qu’il ira aussi loin que moi”.

5. Ansu Fati (FC Barcelone / 17 ans)

Notre top 10 des révélations de la saison
© AFP

Record de précocité sur record de précocité… La pépite formée à la Masia a fait des débuts fracassants avec le Barça, lui qui n’avait disputé pas la moindre minute avec le club catalan avant cette saison. Buteur contre Osasuna le 31 août dernier, Ansu Fati est devenu le plus jeune buteur de l’histoire blaugrana en Liga à 16 ans, 10 mois et 4 jours. L’Espagnol, originaire de Guinée-Bissau, est ensuite devenu le plus jeune buteur de l’histoire de la Ligue des champions contre l’Inter en décembre.

En à peine une saison, l’adolescent inexpérimenté est devenu une alternative crédible sur le front très dense de l’attaque barcelonaise. La plupart du temps remplaçant (seulement 13 titularisations toutes compétitions confondues), Fati a tout de même déjà marqué 7 buts cette saison. Il a décidé de confier la gestion de sa carrière au frère de Lionel Messi, Rodrigo. Celui dont la clause libératoire a été fixée à 170 millions d’euros ne devrait pas quitter la Catalogne de si tôt.

6. Dejan Kulusevski (Parme / 20 ans)

Notre top 10 des révélations de la saison
© AFP

Évoluer dans un club de seconde partie de tableau n’a pas éclipsé la très bonne saison du Suédois. Prêté à Parme par l’Atalanta Bergame en début de saison, Dejan Kulusevski a fait des débuts tonitruants en Serie A, si bien que la Juventus Turin a dégainé 35 millions d’euros dès le mercato hivernal pour s’attacher ses services à partir de la saison prochaine. 

De sa position d’ailier droit, il a inscrit 7 buts et délivré 7 passes décisives avec Parme cette saison. On ira pas jusqu'à dire qu'il joue comme Arjen Robben, mais sa spécialité consiste à se mettre sur son pied gauche depuis la droite du terrain. A défaut d'être une fusée, Kulusevski est vif et endurant, avec des appuis solides et une certaine lucidité en sortie de dribble.

7. Takefusa Kubo (Majorque / 19 ans)

Notre top 10 des révélations de la saison
© AFP

Formé à la Masia et appartenant au Real Madrid, l’espoir japonais est scruté à la loupe depuis maintenant plusieurs années. Pour sa toute première saison en Europe, il a dû faire ses débuts au sein d’un effectif complètement chamboulé à l’intersaison, dans un club promu dont le seul objectif est de défendre sa place dans l’élite. Après des débuts en demi-teinte, Take Kubo a finalement réussi à s’adapter à son poste d’ailier, inscrivant 4 buts et délivrant 5 passes décisives avec l’avant dernier du championnat.

Ce petit gabarit (1m73) rapide et très technique s’est particulièrement distingué depuis le redémarrage de la saison. Sa capacité à faire la différence en un contre un, alliée à celle de trouver des angles de passe parfaits, a fait qu’il a réussi à briller dans les récents naufrages de son équipe. S’il est encore un peu avare en efforts défensifs et peu étoffé, Kubo sait parfaitement placer son ballon hors de portée de n’importe quel défenseur, sur un appui. A voir si le Real lui donne sa chance dès la saison prochaine.

8. Bukayo Saka (Arsenal / 18 ans)

Notre top 10 des révélations de la saison
© AFP

Dans la morne saison des Gunners, subsistent quelques espoirs portés vers un avenir meilleur. Aux côtés, des autres jeunes dont Willock, Martinelli et Nketiah, Bukayo Saka s’est vu confier un temps de jeu considérable (plus de 1600 minutes en Premier League) malgré son manque d’expérience et le remplacement d’Unai Emery par Mikel Arteta. Testé au poste d’arrière gauche, c’est dans un rôle plus offensif que le jeune anglais fait la meilleure impression.

Déjà directement impliqué dans 15 buts d’Arsenal cette saison (4 buts marqués, 11 passes décisives), Saka a montré de très bonnes dispositions au sortir du confinement. La balle colle à son pied gauche. Il sait jouer dans les petits espaces, sa posture avec le ballon le prouve à chaque instant et sa souplesse lui permet des changements de rythme incisifs. 

9. Alexander Isak (Real Sociedad / 20 ans)

Notre top 10 des révélations de la saison
© AFP

Si son nom résonne depuis quelques années déjà, notamment depuis qu’il est devenu le plus jeune buteur de l’histoire de la sélection suédoise en 2017, Alexander Isak a eu droit à sa première vraie saison. Couvé par le Borussia Dortmund avec lequel il n’a disputé que 5 matches de Bundesliga en 2 ans, le Suédois cartonne du côté de la Real Sociedad avec 16 buts marqués toutes compétitions confondues.

Souvent comparé à son compatriote Zlatan Ibrahimovic pour sa grande taille (1m90), Isak sait à la fois la jouer buteur opportuniste et attaquant en décrochage, participant au jeu de son équipe. A la fois puissant, technique et véloce, son jeu n’a que très peu de défauts pour un joueur évoluant à ce poste. Sa tendance à marquer des buts en déséquilibre est assez remarquable.

10. Reece James (Chelsea / 20 ans)

Reece James.
Reece James. © AFP

Formé à Chelsea depuis ses 6 ans, le latéral droit a saisi la chance tendue par les Blues cette saison après un prêt concluant à Wigan. S’il doit composer avec l’indéboulonnable Cesar Azpilicueta pour se faire une place, l’Anglais de 20 ans a montré des dispositions très intéressantes, notamment en Ligue des Champions lorsqu’il a arraché le but du 4-4 contre l’Ajax Amsterdam en phase de groupes.

Tonique, puissant et rapide, Reece James sait délivrer des bons centres après débordement. Son profil pourrait faire de lui une référence à son poste. Mais avant cela, il doit encore gagner en constance et rebondir après un retour peu convaincant du confinement.
 

à voir aussi Coupe de France : Rayan Cherki, 16 ans, porte Lyon face à Nantes pour la qualification en huitièmes Coupe de France : Rayan Cherki, 16 ans, porte Lyon face à Nantes pour la qualification en huitièmes

Beaucoup d'autres noms auraient pu figurer dans ce top 10. Soit pas assez vus, soit trop vieux, évoluant dans un championnat hors du top 5 ou tout simplement moins convaincants que les autres, ils n'ont pas été retenus. On pense notamment à Rayan Cherki, Giovanni Reyna, Riqui Puig, Mason Mount, Dominik Szoboszlai ou Rodrygo.