Nicklas Bendtner
Nicklas Bendtner | TERJE PEDERSEN / NTB SCANPIX / AFP

Nicklas Bendtner présente des excuses après une rixe avec un taxi

Publié le , modifié le

Nicklas Bendtner a présenté mardi ses excuses à son club et à ses supporters après une rixe survenue avec un chauffeur de taxi.

Accusé d'avoir agressé un chauffeur de taxi à Copenhague, l'enfant terrible du football danois, Nicklas Bendtner, a présenté mardi ses excuses à son club et à ses supporters, mais pas à sa victime présumée. L'attaquant a été entendu par la police danoise pour avoir frappé dans la nuit de samedi à dimanche un chauffeur de taxi, qui aurait eu la mâchoire fracturée. L'incident fait l'objet d'une enquête.

"J'ai été impliqué dans un épisode très infortuné et très inconfortable", a-t-il dit lors d'une conférence de presse dans son club de Rosenborg. "Je m'excuse auprès de Rosenborg et de son public pour ce qui s'est passé. Je m'excuse de n'avoir pas réussi à esquiver cette situation même si j'ai essayé de l'éviter", a-t-il ajouté.

Selon son avocat cité par l'agence danoise Ritzau, Nicklas Bendtner se dit innocent des faits dont il est accusé. Sur Instagram, sa compagne Philine Roepstorff l'a défendu, en affirmant qu'il avait agi pour la protéger. Une version contestée par la compagnie de taxi. "Tous les éléments matériels ont été remis à la police - y compris l'enregistrement vidéo du taxi. Ce dont j'ai été informé, c'est que cela ne correspond pas à son récit", a expliqué lundi soir le porte-parole de la compagnie de taxi, Rasmus Krochi, au tabloïd Ekstra Bladet.

Pas une première pour Bendtner

Passé par la Juventus et Arsenal, Bendtner s'est souvent fait remarquer par ses écarts en dehors du terrain. En 2013, il avait notamment été arrêté pour conduite en état d'ivresse. Il avait été condamné à une amende et à une suspension de permis pendant deux ans.

S'il qualifie lui aussi l'épisode d'"infortuné", le club norvégien n'a pas pris de mesure punitive. "C'est le système judiciaire danois qui traite le dossier", a fait valoir sa directrice, Tove Moe Dyrhaug. "Il est important pour nous de prendre soin de Nicklas Bendtner en tant que personne et joueur". D'après la presse danoise, l'attaquant a perdu quatre contrats avec des sponsors à la suite de cet incident.

AFP