Balotelli, un meneur pour les jeunes
Balotelli, un meneur pour les jeunes | VALERY HACHE / AFP

Nice, un déplacement à Krasnodar pour confirmer et apprendre

Publié le , modifié le

Les Niçois affrontent ce jeudi (19h) Krasnodar, pour le compte de la 2e journée d’Europa League. Après la défaite à domicile contre Schalke 04 (1-0), le « Gym » doit réaliser un bon résultat en terre russe, afin de ne pas se rendre la tâche très compliquée pour une possible qualification pour les seizièmes de finale. Pour le moment, l’équipe de Lucien Favre est dernière ex-aequo avec Salzbourg.


Les coéquipiers de Mario Balotelli se sont envolés ce mercredi matin pour Krasnodar. Dans leurs bagages, ils emportent la place incontestable de leader du championnat de France. Seulement, ils restent sur un échec en Coupe d’Europe qui les oblige à réagir. Pour Vincent Koziello, le milieu de terrain, Nice doit exposer une autre prestation que contre les Allemands. Paul Baysse, le capitaine est aussi pressé de montrer « le vrai visage » des Aiglons, dans cette compétition.

Pour sa 4e participation en C3, l’essentiel de l’effectif de Lucien Favre est en apprentissage européen, comme le jeune défenseur de 17 ans Malang Sarr. Ce-dernier n’est jamais allé plus loin que le Sud-Ouest de la France avec les équipes de jeunes de l’OGCN. Pareil pour Koziello qui a « hâte de se confronter à nouveau à l’Europe. » Pour lui, « c’est une autre expérience. » Avec la fougue de la jeunesse, l’entraîneur pourra aussi compter sur trois plus expérimentés pour encadrer celle-ci. Dante, Mathieu Bodmer et Mario Balotelli, la nouvelle star du « Gym » cumulent à eux trois 123 rencontres européennes.

Balotelli sera le guide

De retour dans le groupe pour le déplacement ce jeudi, l’Italien Balotelli endossera le rôle de guide auprès de ses jeunes coéquipiers. Pour cela, il devra mieux faire que contre Schalke 04, match qu’il a encore « sur l’estomac ». L’attaquant avoue être « déçu » de sa prestation contre les Allemands. Pourtant inspiré sur ses apparitions avec le maillot des Aiglons en L1, il y a deux semaines, "Super Mario" était comme éteint. Il ne trouvait pas de solutions et n’arrivait pas à jouer en première intention.


Face aux Niçois, Krasnodar est un club qui a justement vite appris. Le club russe a effectué sa première campagne d’Europa League il y a deux ans. Stoppés en phase de poule, la saison dernière, les joueurs russes ont franchi un cap en allant jusqu’au seizièmes de finale. Contrairement au « Gym », les « Byki » (Taureaux) du FK Krasnodar ont des références. Ils ont battu notamment le Borussia Dortmund. C’est donc un déplacement compliqué qui s’annonce pour l’OGCN. Un nouveau challenge pour confirmer leur évolution et continuer à grandir.

Le groupe niçois :

Hassen, Cardinale, Benitez, Souquet, Baysse, Ricardo, Boscagli, Dalbert, Dante, Sarr, Belhanda, Seri, Lusamba, Eysseric, Walter, Bodmer, Cyprien, Koziello, Balotelli, Plea, Donis.