Neymar a honoré sa centième cape avec le Brésil, retour sur 5 matches marquants en sélection

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Dorangeon
Neymar

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Neymar est devenu le septième joueur à passer la barre symbolique des 100 sélections avec le Brésil. Contre le Sénégal, ce jeudi (1-1), le joueur de 27 ans a disputé son 100e match avec la Seleçao. "Je suis content d'atteindre ce chiffre", a-t-il dit la veille du match, en conférence de presse. "Le bilan est très positif, même si la vie d'un footballeur n'est pas faite que de victoires. Il y a aussi beaucoup de déceptions, de défaites, on commet des erreurs". Retour sur cinq matches marquants de son histoire avec l'équipe auriverde.

Le début : 10 août 2010 face aux Etats-Unis en amical

Neymar da Silva Santos Júnior. Ce nom est alors sur toutes les lèvres. Un gamin de 18 ans, évoluant à Santos, ravive la flamme brésilienne. En ce frêle joueur au potentiel inouï, le Brésil y voit le nouveau Pelé. Champion de Sao Paulo avec son club, élu meilleur joueur de la compétition en 2010, le jeune homme est sélectionné pour la première fois avec la Seleçao. Son destin colle à celui de Pelé, légende à Santos et vite propulsé en sélection. C'est alors Mano Menezes qui dirige l'équipe cinq fois championne du monde. Et il décide de lancer son jeune prodige dans le grand bain le 10 août 2010, face aux Etats-Unis.

Sous la pression du maillot auriverde, des cinq étoiles brodés, Neymar, 18 années 6 mois et 5 jours, ne se défile pas. Avec le numéro 11 dans le dos, le jeune homme honore sa première sélection avec un but de la tête. Peu commun pour lui à l'avenir. Mais ce jour-là, le pays du football voit définitivement naître son futur génie. Son prochain chef de file. 

• Le premier titre : 30 juin 2013, en Coupe des Confédérations

A l'été 2013, Neymar a annoncé depuis un mois son départ pour Barcelone, lui qui était convoité par tous les plus grands clubs du Vieux continent. Devenu incontournable en sélection à 21 ans, il doit attendre sa deuxième compétition avec le Brésil pour décrocher un premier sacre. Après un échec à la Copa America 2011, il porte les siens lors de la Coupe des confédérations 2013 à domicile, avec quatre buts en cinq matches, dont un en finale face à l'Espagne. Cette compétition, mineure, fait office de grande répétition avant le Mondial au Brésil.

• Le coup dur : 4 juillet 2014, en Coupe du monde

Un an après la victoire en Coupe des Confédérations, Neymar est attendu en messie lors de la Coupe du monde à domicile pour apporter un sixième sacre au Brésil. Portée par une ferveur populaire hors du commun, la Seleçao n'est pas flamboyante mais passe les tours. Se hisse alors la Colombie en quarts de finale. Neymar délivre une passe décisive sur l'ouverture du score de Thiago Silva. Les Auriverde font le break avant par David Luiz, avant de voir James Rodriguez réduire le score sur penalty en fin de match. Dès lors, les Colombiens poussent et le drame survient. 

A la 88e minute, Neymar est percuté par Zuniga, genou en avant, dans le dos. La star brésilienne ne se relève, crie au sol, grimace ardemment. A Fortaleza, lieu du match, et dans tout le pays, le rêve s'effondre. Neymar sort sur civière, en pleurs, les mains sur un visage apeuré. Deux heures après, le verdict tombe : fissure de la troisième vertèbre et fin de compétition pour lui. Le numéro 10 assiste ensuite impuissant à l'humiliation vécue par le Brésil en demi-finale contre l'Allemagne. Le fameux 7 à 1. 

Neymar a honoré sa centième cape avec le Brésil, retour sur 5 matches marquants en sélection

• L'échec : le 18 juin 2015, en Copa America

Première compétition officielle pour le Brésil après le Mondial manqué. Neymar et son équipe sont en reconquête lors de la Copa Ameria 2015, au Chili. Lors du deuxième match de poule, les Auriverde s'inclinent face à la Colombie. La défaite met le Brésil dans une position délicate pour le dernier match de groupe. Surtout qu'il devra faire sans Neymar, son capitaine.

Pour cause, le natif de Mogi das Cruzes a reçu un carton rouge à l'issue du revers face aux Cafeteros. L'attaquant avait eu une altercation avec plusieurs joueurs colombiens une fois le match terminé et il avait tenté de donner un coup de tête à l'un d'entre eux. Cette échauffourée est la conséquence d'un geste d'humeur du Brésilien, qui avait jeté le ballon dans le dos d'un adversaire au coup du sifflet final. Cela lui vaudra quatre matches de suspension, soit une fin de compétition. Le Brésil se fera éliminer en quart de finale, orphelin de son génie, par le Paraguay. 

• La réponse : le 7 septembre 2019, face à la Colombie

Cet été, Neymar anime quotidiennement le mercato. Chaque jour, sa rumeur. Le Brésilien fait tourner en bourrique les supporters du Paris Saint-Germain, car il souhaite partir. Finalement, aucun transfert n'a lieu. Neymar reste Parisien, malgré sa préparation légère avec le PSG : aucun match joué avec le club quatre mois. Présent à l'entrainement, mais jamais dans le groupe, le joueur de 27 ans retrouve finalement le terrain avec sa sélection. C'est par ailleurs avec elle qu'il avait disputé ses dernières minutes sur une pelouse, en juin. Seulement 20 minutes avant de se blesser à la cheville, ce qui l'empêchera de jouer la Copa America, que son pays va remporter sans lui. 

Sans match depuis trois mois, son état de forme questionne. Mais Neymar répond sur le terrain. Face à la Colombie, il joue l'intégralité de la rencontre amicale, et avec brio. Il inscrit son 61e but en sélection, et délivre également une passe décisive. Après un été tumultueux marqué par les accusations de viol et son envie de départ, il riposte par son talent. 

• Le bonus : 19 août 2016, aux Jeux Olympiques de Rio

Deux ans après la désillusion du Mondial, Neymar revient l'esprit conquérant avec son équipe nationale, sur son territoire. Même si le football n'est pas roi aux Jeux Olympiques, l'un des meilleurs joueurs du monde décide de participer à la compétition, organisée au Brésil. Répondant aux critères pour participer aux JO, le Barcelonais se doit une revanche. Il a manqué l'or olympique en perdant en finale à Londres en 2012.

Avec une jeune équipe, Neymar se comporte en leader. Muet en début de compétition, il empile les buts en marquant à quatre reprises dès les quarts de finale. En finale, il inscrit le seul but brésilien mais l'Allemagne pousse à la prolongation. Puis vient la séance des tirs au but. Comme un symbole, Neymar transforme la tentative du sacre olympique. Même si la compétition ne lui attribue pas de sélections car une limite d'âge est appliquée, Neymar exulte. 

Neymar a honoré sa centième cape avec le Brésil, retour sur 5 matches marquants en sélection