Neymar, débouté de sa plainte contre le Barça, devra payer 6,7 M d'euros au club

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Neymar PSG
Neymar, au Parc des Princes à Paris, en février. | FRANCK FIFE / AFP

Ce vendredi, la justice espagnole a débouté la plainte de Neymar contre le Barça et a même condamné le joueur brésilien à payer 6,7 millions d'euros au club espagnol. La star du PSG peut encore faire appel de cette décision.

Le Barça a eu gain de cause face à Neymar. La justice catalane a en effet débouté, vendredi, la plainte déposée par la star du PSG contre son ancien club. Le joueur brésilien lui réclamait en effet le versement de 43,6 millions d'euros de prime de prolongation non-perçue après son transfert au PSG, et l'a condamné à rembourser 6,79 millions d'euros à son ancien club.

En mettant un terme à son contrat barcelonais avant la fin de ce dernier, la superstar brésilienne "n'avait pas le droit de toucher la somme" qu'il demandait, et "devra rembourser au club l'excédent de la prime de prolongation perçu, pour avoir mis un terme à son contrat sans justificatif", a écrit un tribunal de Barcelone dans un jugement rendu vendredi.

Un recours en appel possible

Dans un communiqué, le Barça s'est félicité de cette décision. Toutefois, l'affaire n'est pas terminée pour autant puisque Neymar peut encore faire appel. "Le représentant du joueur ayant le droit de faire appel de cette décision, le club continuera à défendre avec ferveur ses intérêts légitimes", a souligné le communiqué du club. 

à voir aussi Neymar/Barcelone: la Fifa ne donne pas suite à la requête du joueur Neymar/Barcelone: la Fifa ne donne pas suite à la requête du joueur
France tv sport francetvsport