A Nantes, les supporters veulent devenir actionnaires

Publié le , modifié le

Un projet d'actionnariat populaire inédit dans le football français est en train de prendre forme pour redonner son lustre d'antan au FC Nantes, en deuxième division depuis trois ans malgré ses huit titres de champion et trois Coupes de France.

L'association "A la Nantaise" - qui revendique 2.000 adhérents parmi lesquels d'anciens présidents et joueurs du club - a lancé ce lundi un appel aux entreprises locales pour rejoindre la nouvelle société destinée à entrer au capital du FC Nantes le jour où son actuel propriétaire, Waldemar Kita, le revendra. "Nous n'avons pas vocation à racheter le club, car nous n'en avons pas les moyens", explique Florian Le Teuff, président de cette "association des amoureux du FCN" créée en mai 2010. "Nous voulons juste avoir un ou deux sièges au conseil d'administration, pour peser sur ses orientations stratégiques." Le consortium entend, par ce biais, promouvoir les valeurs - "priorité à la formation", "gestion saine", entre autres - édictées dans sa charte éthique, le "Pacte Arribas" du nom de l'entraîneur, José Arribas, qui a façonné dans les années 1960 le "jeu à la nantaise", un système de jeu spectaculaire porté sur l'attaque et la vivacité des joueurs.