Nantes: la Beaujoire vandalisée

Publié le , modifié le

Le stade de la Beaujoire à Nantes a été vandalisé dans la nuit de jeudi à vendredi, où de nombreux graffitis et tags ont été tracés dans l'enceinte, la plupart appelant au départ du président Waldemar Kita, a annoncé vendredi le club, qui porte plainte contre X. "Kita casse toi", sur les piliers de l'enceinte et surtout "Kita dégage", taggé en plein coeur du rond central, sur la pelouse même, sont particulièrement visibles.

"Le préjudice matériel, non encore évalué, risque d'être important", précise le club dans un communiqué. "Les dégradations de la pelouse du stade consécutives à des tags à la peinture à huile pourraient avoir de graves conséquences (pelouse grillée, fibre endommagée)", indique le FC Nantes. Un écran géant et de nombreuses tribunes ont également été la cible des taggeurs, de même que certains sanitaires et buvettes. Le FC Nantes doit recevoir Angers, ce vendredi soir, à l'occasion de la 33e journée de L2, et il n'est pas sûr que ces tags puissent être effacés avant la tenue de la rencontre. "En ce jour de match, le FC Nantes condamne ces actes de vandalisme qui vont nuire, une fois de plus, à l'image et aux intérêts du club", conclut le texte.