Nancy: Rousselot dénonce la violence des pseudo-supporteurs

Publié le , modifié le

Le président de l'AS Nancy Jacques Rousselot a dénoncé le comportement "intolérable, absurde et aberrant" des supporteurs de son équipe qui ont tenté d'envahir les vestiaires après la défaite de l'ASNL devant Rennes 3-1 lors du match avancé de la 12e journée de Ligue 1. "C'est aberrant, absurde et intolérable. Une scène ubuesque, hors du temps", a tonné M. Rousselot au micro de Canal+ Sport.

"Ca dépasse l'entendement. Le sport et surtout le football ne méritent pas un tel traitement. Ces pseudo-supporteurs n'ont rien à faire dans le foot. Je ne tolèrerai jamais de tels actes et je vais chercher les auteurs. Je n'accepterai jamais ces atteintes à l'intégrité de mes joueurs", a encore dit le président de l'ASNL. Une cinquantaine de supporteurs de Nancy ont envahi le tunnel menant aux vestiaires à la fin de la rencontre. Quelques coups ont été échangés avec des joueurs avant que le service de sécurité ne parvienne à rétablir l'ordre. "On va prôner l'union sacrée et trouver une remède à cette maladie", a conclu le président de Nancy, dernier avec cinq points après 12 journées.