Nabil Fekir Lyon
L'attaquant de Lyon Nabil Fékir. | LOIC VENANCE / AFP

Nabil Fekir répond à François Hollande

Publié le , modifié le

Les propos tenus par le président français sur le football, relatés dans un livre sorti ce mercredi, continuent de faire jaser. Après la réponse toute en parodie du joueur du Betis Seville Jonas Martin, c’est au tour de l’attaquant lyonnais Nabil Fekir de prendre la parole.

Dans le livre « Un président ne devrait pas dire ça », écrit par les journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet, on apprend que François Hollande est loin d’être tendre envers les footballeurs. « Il n'y a pas d'attachement à cette équipe de France. Il y a les gars des cités, sans références, sans valeurs, partis trop tôt de la France », s’est ainsi exprimé le président de la République, avant d’ajouter que ces joueurs passés de « gosses mal éduqués à vedettes richissimes, sans préparation » devraient être mieux formés sur certains aspects. François Hollande a en effet regretté que « les clubs ne musclent pas mieux les cerveaux des joueurs ».

En conférence de presse, Nabil Fekir est revenu sur ces déclarations, qui font débat dans le milieu du football : « Chacun pense ce qu'il veut. Il y a de gens bêtes et des gens intelligents partout, et pas seulement dans le football. Mais s'il estime que les footballeurs ne sont pas très intelligents, c'est qu'il ne connaît pas assez de footballeurs », a-t-il expliqué devant les journalistes.

"Benzema, un modèle"

L’attaquant de 23 ans est ensuite revenu sur les propos du président, qui visaient cette fois Karim Benzema. En effet, François Hollande avait glissé le fait que « moralement, ce n’est pas un exemple Benzema ». Pour Nabil Fekir, la réalité est toute autre ; le joueur lyonnais a assuré que l’attaquant du Real Madrid « était un modèle ». Il a ensuite poursuivi ainsi : « Beaucoup de jeunes rêvent d'être comme lui. Dans le football, il a tout montré. Il a peut-être fait une petite erreur mais cela n'enlève rien à ce qu'il a fait auparavant. C'est l'un des meilleurs attaquants du monde. Bien sûr, il m'a inspiré. Quand je l'ai côtoyé en équipe de France, il m'a beaucoup parlé, aidé. Il est un modèle pour moi ».

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou