Chelsea - Manchester United Lampard Van der Sar Evra
Evra (Manchester United) sauve un but devant Lampard (Chelsea) alors que Van der Sar est battu | AFP - Carl De Souza

MU prend une option

Publié le , modifié le

Manchester United a pris une belle option pour accéder au dernier carré de la Ligue des champions en s'imposant (1-0) sur le terrain de Chelsea. Un but de Rooney (24e) a fait la différence dans une rencontre âpre, disputée, mais guère passionnante, les Blues se montrant bien trop mous pour déstabiliser des Red Devils solides et sereins. Même si Chelsea aurait pu bénéficier d'un penalty dans les arrêts de jeu pour une faute d'Evra sur Ramires.

Peu brillants mais froidement efficaces, les Mancuniens ont confirmé leur supériorité sur les Londoniens, qu'ils devancent largement en Championnat, avant le retour dans leur antre  d'Old Trafford, où ils n'ont pas perdu cette saison (20  victoires, 3 nuls, 0 défaites). Et comme, en plus, dans toute l'histoire de la Ligue des champions, il n'est arrivé qu'une fois qu'un club vainqueur 1 à 0 à l'extérieur au match aller soit éliminé, la tâche paraît bien insurmontable pour une équipe de Chelsea bien ordinaire qui aura fait moins bien que l'OM au tour précédent (0-0 à domicile).

Dans un match assez terne qui ne restera pas dans les annales, la première occasion était pour Chelsea, le tir de Fernando Torres étant bien capté par Van der Sar (7e). C'est pourtant United qui dirigeait les opérations, en attirant les Blues dans son camp pour mieux contrer. Les Mancuniens se procuraient d'ailleurs une belle occasion, la reprise de Park étant dévié en corner par Drogba (16e). A la 19e minute, Drogba débordait sur l'aile droite et plaçait un tir fracassant que Van der Sar sortait en corner. Manchester ouvrait le score quelques minutes plus tard: seul au milieu de terrain, Carrick adressait une merveille d'ouverture à Giggs sur l'aile gauche. Le Gallois mystifiait Bosingwa sur son contrôle et centrait en retrait pour Rooney idéalement démarqué. La reprise du plat du pied de l'international anglais tapait le poteau droit de Cech avant de rentrer (0-1, 24e).

Pour l'anecdote, il s'agit du 7e but de l'ancien joueur d'Everton en huit rencontres toutes compétitions confondues. Avec 23 buts en Coupe d'Europe, Ronney dépassait à cet instant le mythique Bobby Charlton. Sans être impressionnant, MU assurait l'essentiel. Comme d'habitude en fait…Juste avant la pause, Ronney sollicitait de nouveau le portier tchèque. Puis Chelsea manquait l'égalisation lorsque Torres trouvait le poteau avant que la reprise de Lampard ne soit écartée par Evra sur sa ligne. Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur ce court avantage pour les Red Devils.

Trop maladroits, trop prudents en première période, les Blues allaient-ils se réveiller ? Dès l'entame de la seconde période, Ramires manquait complètement son coup de tête sur un bon centre de Drogba (49e). Peut-être un début de réponse. Dans la foulée, Nani remplaçait Rafael, blessé. A la 56e, Drogba tentait un retourné audacieux dans la surface mais son tir passait à un bon mètre de la cage mancunienne.

Le match se durcissait un peu et l'arbitre, Monsieur Mallenco, décidait de sortir les cartons jaunes (Ramires et Essien coup sur coup après celui de Zhirkov en première période). United ratait ensuite le but du K.O. lorsque Cech déviait in extremis un centre de Nani que convoitait le précieux Chicharito Hernandez (67e). Dans la continuité de l'action, Ramires plaçait un tir puissant à côté. Chelsea ne parvenait pas à égaliser mais surtout à se procurer de franches occasions.

A l'entame du dernier quart d'heure, Van der Sar sauvait tout de même les siens sur une détente incroyable consécutive à une tête lobée non moins remarquable de Torres, enfin dangereux. La rentrée d'Anelka à la place de Drogba allait-elle aider les hommes d'Ancelotti à tromper le grand gardien batave ? L'ancien Parisien se mettait d'entrée en évidence en déviant de la tête un coup franc vicieux, le ballon frôlant le poteau gauche du but de Van der Sar (79e). Le coup franc de Lampard ne donnait rien (82e). Et, poissard jusqu'au bout, Chelsea se voyait refuser un penalty pour une faute de Patrice Evra sur Ramires qui filait au but (91e). La réussite du champion pour MU. Comme si souvent.

Déclarations :

Carlo Ancelotti (entraîneur de Chelsea): "Ce ne sera pas facile au retour mais nous devons essayer. Nous avons gagné là-bas l'année dernière (en Championnat). Nous avons joué du bon football, mais nous avons concédé le but trop facilement. Nous n'étions pas prêts sur cette longue balle (de Carrick, amenant le but, ndlr). Nous ne méritions pas de perdre. Nous avons tiré sur le poteau, nous aurions dû avoir un penalty (pour un tacle d'Evra sur Ramires, ndlr). Pour moi c'est clair, mais je sais que ce n'est pas facile de siffler un penalty à la dernière minute. On sait que contre Manchester on ne peut pas avoir énormément d'occasions. Il nous faudra faire ce qu'ils ont réussi ici. Une occasion, un but."

Alex Ferguson (entraîneur de Manchester United):
"(Le prétendu penalty non sifflé). Je n'ai pas vu le ralenti. On peut toujours discuter de plongeons et de penaltys, moi je pense que nos joueurs ont été très bons. Rooney a fait son match. Il a été beaucoup pris à partie et il a subi des tacles en retard, mais il a fait son match. Ca montre le courage des joueurs. Il était en grande forme et il nous a donné une grande chance d'aller en demies."