Chelsea - Manchester United Lampard Van der Sar Evra
Evra (Manchester United) sauve un but devant Lampard (Chelsea) alors que Van der Sar est battu | AFP - Carl De Souza

MU-Chelsea et Milan-Naples, chocs au sommet

Publié le , modifié le

Dans un froid sibérien, les championnat européens ne font pas relâche. En Allemagne, le Bayern, Shalke O4, Dortmund et M'gladbach peuvent prétendre au fauteuil de leader. En Angleterre, c'est aussi le cas entre les deux Manchester, City et United. En Espagne, Le Real Madrid a mis Barcelone sous pression. Idem pour la Juventus avec le Milan AC en Italie.

Allemagne - Le Bayern encore sous pression

En déplacement à Hambourg samedi, le Bayern Munich sera encore sous la pression de ses rivaux, Dortmund, qui ouvre le bal vendredi à Nuremberg, et Schalke, qui reçoit samedi Mayence, lors d'une 20e journée marquée par la vague de froid qui balaye le nord de l'Europe. A une longueur du trio, Mönchengladbach effectue un nouveau déplacement, samedi à Wolfsburg. Une mission délicate face à l'équipe de Felix Magath en quête de points.

En dépit de températures de l'ordre de -10 à -15 degrés, la Fédération allemande (DFB) a annoncé qu'elle ne s'attendait pas à des reports de matches puisque tous les terrains de Bundesliga sont équipés d'un système de chauffage de la pelouse. Il n'empêche que "c'est brutal, pas très agréable de jouer au foot par de telles températures", a concédé le Français Franck Ribéry en délicatesse avec son dos mais apte à jouer.

Angleterre - City et United lancés dans un mano a mano

Manchester City veut remettre la pression sur United en l'emportant samedi face à Fulham, à la veille du périlleux déplacement des "Red Devils" à Chelsea dimanche, alors que les compteurs sont de nouveau à zéro entre les deux grands rivaux à égalité en tête du Championnat. Les Citizens sont en confiance à domicile: 16 victoires d'affilées en Championnat depuis le match nul concédé en février 2011 face à... Fulham.

Manchester United se trouve confronté à un problème de gardien. Le Danois Lindegaard (cheville), qui avait pris la place de l'Espagnol De Gea, peu convaincant, sera absent au moins un mois. Mais Alex Ferguson récupère Wayne Rooney, Nani, Ashley Young pour le difficile voyage à Stamford Bridge, où les "Red Devils" n'ont gagné aucun de leurs neuf derniers matches de Championnat (6 défaites, 3 nuls). La course à la Ligue des champions est aussi que la course au titre. Chelsea, quatrième, est sous la menace de Newcastle, Liverpool, qui reçoit Tottenham, troisième à cinq points des Mancuniens, et Arsenal, qui reçoit Blackburn. Défaites interdites pour toutes ces formations. 

Espagne - Barcelone n'a plus de joker

Relégué à sept points du Real Madrid, leader implacable, le FC Barcelone se voit désormais condamné à un parcours parfait qui commence samedi au Camp Nou contre la Real Sociedad. Encore fortement sollicité mercredi soir face à Valence en demi-finale aller de Coupe du Roi (1-1), le Barça paye en ce moment cette succession de rencontres par des blessures en série (durée Villa, Afellay, Iniesta et Pedro) et semble un peu dans le dur. A suivre.

Le Real Madrid est dans les meilleurs dispositions en championnat. Se déplaçant samedi à Getafe, il devra toutefois se méfier de ce derby avec le club de la banlieue madrilène car il pourrait devoir se passer de sa plaque tournante Xabi Alonso, victime de problèmes musculaires. En contrepartie, Mourinho devrait récupérer sa coqueluche Di Maria. Enfin, il faudra guetter l'affiche Atletico Madrid (7e) - Valence (3e), match déterminant pour les accessits européens. Les Valenciens, émoussés par leur demi-finale contre le Barça et un peu moins mordants en Liga, devront se méfier des Colchoneros, invaincus depuis quatre matches sous la houlette de leur nouvel entraîneur Diego Simeone.

Italie - Milan en quête de points

L'AC Milan, deuxième du classement mais inefficace contre les équipes de tête, a besoin de se relancer contre Naples, qui vient dimanche à San Siro, s'il ne veut pas laisser filer la Juventus Turin, dont le match contre Sienne semble plus facile. Milan a subi sa quatrième défaite en Serie A à la Lazio (2-0), mercredi, alors que la Juve est toujours invaincue, et n'a surtout pris que 5 points sur 21 contre les "big", comme disent les Italiens, les sept premiers du classement.

La deuxième affiche, AS Rome-Inter Milan, décalé de 24 heures par les chutes de neige, se tient dimanche au stade Olympique. Une série positive les avait ramenés devant, mais elles font de nouveau du surplace avec un point sur les deux derniers matches, et une élimination en Coupe d'Italie.

Mathieu Baratas