Mondial U17: le Brésil prive la France d'une finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
L'international français Adil Aouchiche retenu par le Brésilien Daniel Cabral en demi-finale du Mondial U17
L'international français Adil Aouchiche retenu par le Brésilien Daniel Cabral en demi-finale du Mondial U17 | MAXPPP - JOEDSON ALVES

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le rêve de l'équipe de France des moins de 17 ans s'est envolé. Les Tricolores qui menaient pourtant 2-0 après un quart d'heure, se sont inclinés 3-2 face au Brésil, jeudi à Gama en demi-finale du Mondial de cette catégorie d'âge.

Menant 2-0 après 15 minutes, la France s'est finalement inclinée face au pays hôte, le Brésil (3-2). La Seleçao tentera de remporter son quatrième titre dans le tournoi (après 1997, 1999 et 2003) dimanche face au Mexique, qui a surpris les Pays-Bas (1-1, 4 tirs au but à 3) lors de la première demi-finale.

L'exploit de la génération de 2001, sacrée à Trinité-et-Tobago, ne sera pas réédité par cette génération qui devra se contenter du match pour la troisième place samedi contre les Néerlandais. Il y a 18 ans, les Bleuets avaient éliminé le Brésil 2-1 en quarts de finale, avec des buts de Florent Sinama-Pongolle et Anthony Le Tallec. Et le début de match laissait présager une nouvelle désillusion pour les Brésiliens, cueillis à froid par des Bleuets très entreprenants.

Tout a en effet parfaitement débuté pour les Français quand le milieu Parisien Adil Aouchiche a mis sur orbite Kalimuendo-Muinga pour l'ouverture du score (8e), signant au passage sa septième passe décisive en six matches. Profitant des largesses de la défense brésilienne, Mbuku a enfoncé le clou dans la foulée (14e), avec un petit festival dans la surface après un relais avec Pembélé.

La VAR retarde l'échéance

La Seleçao a tenté de réagir par des frappes de Kaio Jorge (22e) et Gabriel Veron (24e), mais la France continuait de maîtriser son sujet. Aouchiche a même failli inscrire le troisième but français juste avec un tir qui a frôlé le poteau brésilien (40e). Les Brésiliens pensaient pouvoir réduire le score juste avant la pause, quand l'arbitre a sifflé un penalty après un tacle en retard de Mbuku sur Yan (44e), mais a fini par revenir sur sa décision après avoir eu recours à la VAR.

Ce n'était que partie remise, Kaio Jorge redonnant l'espoir au Brésil d'une tête rageuse (62e), après un grand cafouillage dans la surface française. Visiblement émoussés physiquement, les Bleuets ont cédé une nouvelle fois, laissant Gabriel Veron égaliser (76e) d'une frappe croisée surpuissante.

Le Marseillais Lihadji s'est retrouvé en position idéale pour redonner à la France dans la foulée, mais a joué de malchance, son tir s'écrasant sur le poteau (78e). Et c'est finalement Lazaro, entré en cours de match, qui a qualifié les Brésiliens au bout du suspense (89e).

France tv sport francetvsport