Cristiano Ronaldo de la tête
Le Madrilène Cristiano Ronaldo prend le meilleur dans le jeu aérien sur la défense d'Al Jazira au Mondial des Clubs | AFP - GIUSEPPE CACACE

Mondial des Clubs - Le Real Madrid arrache la victoire contre Al-Jazira Club et retrouve la finale

Publié le , modifié le

Malgré une forte domination notamment en 1re période, le Real Madrid a couru après le score et a fini par vaincre Al-Jazira Club (2-1), en demi-finale du Mondial des Clubs. A Abu Dhabi, les Madrilènes, dont l'ouverture du score avait été invalidée par la vidéo à deux reprises, ont été surpris juste avant la pause par un but de Romarinho (41e). Mais Cristiano Ronaldo a égalisé (53e), avant que Bale (81e) n'offre la victoire. L'équipe de Zinedine Zidane retrouvera samedi le club brésilien du Gremio Porto Alegre, vainqueur en prolongation des Mexicains de Pachuca (1-0) hier.

Le Real Madrid n'est pas redevenu une énorme machine. Moins dominateur sur le pré que la saison dernière, le champion d'Europe n'a pas encore montré une énorme maîtrise lors de sa demi-finale du Mondial des Clubs. Face aux Emiratis d'Al-Jazira Club, ils n'ont jamais été dominés. Mais ils ne se sont jamais mis à l'abri. Malgré des occasions à la pelle, mais des parades parfois chanceuses mais souvent exceptionnelles du portier local Ali Khaseif, les Madrilènes ont dû attendre plus de 80 minutes de jeu pour mener au score. La vidéo s'est chargée d'invalider un but de Karim Benzema, pour une poussette de Cristiano Ronaldo (27e), puis un but de Casemiro, pour un hors jeu de Benzema (30e). Et c'est donc Romarinho qui s'est distingué en ouvrant le score, contre le cours du jeu, pour Al-Jazira (41e).

Au retour des vestiaires, les Emiratis doublaient la mise sur un contre rapide conclu par Boussoufa, mais l'arbitrage vidéo l'invalidait pour un hors jeu (48e). Dans la foulée, le Real égalisait grâce à un but de Cr7 (53e). Deux minutes avant, l'exceptionnel gardien de but Ali Khaseif avait dû céder sa place, blessé. Pas de miracle cette fois, avec un enchaînement contrôle-frappe du Portugais. Mais deux poteaux empêchaient les Espagnols de prendre le large sur des tentatives de Benzema (66e, 69e). Ce n'est donc qu'à la 81e minute que Bale, servi par un centre en retrait, prenait l'avantage(2-1). 

Dans la douleur, le Real gagne le droit de défendre son titre. S'il le conservait, ce serait le 8e pour Zidédine Zidane depuis son arrivée sur le banc merengue, et ce serait le 5e en 2017, un record pour le club madrilène.