FIFA Logo
La FIFA décidera en mai 2020 | MICHAEL BUHOLZER / AFP

Mondial-2026: USA-Canada-Mexique, candidats conjoints

Publié le , modifié le

Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique sont candidats conjointement à l'organisation de la Coupe du monde 2026 de football, la première qui opposera 48 équipes. "Nous pensons que c'est la bonne décision pour notre région et pour notre sport", a déclaré lors d'une conférence de presse lundi le président de la Fédération américaine en présence de ses homologues canadien et mexicain, en présentant officiellement cette candidature.

Pour la CONCACAF, qui réunit les nations d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et de la Caraïbe, le dossier des trois pays est une nécessité, pour maximiser les chances de succès. Même si elle n'est pas encore formellement aboutie, cette candidature est pourtant à prendre au sérieux au nom du principe implicite de la rotation du lieu d'organisation du tournoi qui ne peut être organisé sur le même continent deux éditions d'affilée. sanchant qu'il aura lieu en Russie en 2018 et au Qatar en 2022. Aucune autre candidature n'a été officiellement lancée, mais le Maroc, candidat malheureux à l'organisation des Coupes du monde 1994, 1998, 2006 et 2010, pourrait se lancer dans la course. La Fédération internationale de football doit désigner le, ou les, pays-hôte(s) du Mondial-2026 en mai 2020.

Les Etats-Unis ont organisé une fois la Coupe du monde, en 1994, un tournoi présenté comme un succès avec un total de 3,5 millions de spectateurs, tandis que le Mexique a accueilli l'épreuve à deux reprises, en 1970, et en 1986 en remplacement de la Colombie, en proie à des graves difficultés financières.Il s'agirait en revanche d'une première pour le Canada qui n'a participé qu'à une seule phase finale de Coupe du monde, en 1986. Mais la Fifa lui a confié l'organisation du Mondial-2015 dames, qui a été un succès.

Cette candidature de trois pays serait inédite dans l'histoire de la Coupe du monde, mais pourrait poser des problèmes d'ordre politique alors que les relations entre les Etats-Unis et le Mexique se sont dégradées depuis l'élection à la Maison blanche de Donald Trump qui veut construire un mur entre les deux pays