Mondial 2022: Nicolas Sarkozy défend le choix du Qatar

Publié le , modifié le

Nicolas Sarkozy a rejeté les critiques qui ont accompagné la désignation du Qatar comme pays hôte du Mondial 2022, jugeant que le sport "n'appartient pas à quelques pays, le sport c'est le monde". "J'ai vu qu'il y avait une polémique sur l'attribution des prochains événements du football, je ne comprends pas ceux qui disent que les événements doivent toujours être dans les mêmes pays et sur les mêmes continents", a-t-il indiqué, lors de ses voeux au monde sportif.

"Le sport est universel, le sport n'appartient pas à quelques pays, le  sport c'est le monde, c'est l'Asie, c'est les pays arabes. Et par le sport, on  va ouvrir le monde et on va lui donner une dimension vraiment universelle", a ajouté le chef de l'Etat.

Gilles Gaillard