Leonardo Jardim
L'entraîneur de l'AS Monaco, Leonardo Jardim. | Valery Hache / AFP

AS Monaco - Leonardo Jardim : Ne pas faire jouer Mbappé, "une décision du club"

Publié le , modifié le

La décision de ne pas faire jouer l'attaquant français Kylian Mbappé, sollicité par le Paris Saint-Germain, à Dijon ce dimanche après-midi (victoire 4-1), était "une décision du club", a assuré l'entraîneur de l'AS Monaco, Leonardo Jardim, en conférence de presse.

Pourquoi Kylian Mbappé ne jouait-il pas aujourd'hui, pourquoi ne s'est-il même pas échauffé ?
Leonardo Jardim
: "Parce que c'était une décision du club de ne pas lui faire débuter le match. Par la suite, la rencontre s'est déroulée de manière facile et j'ai donné l'opportunité à d'autres joueurs afin de faciliter la construction de notre effectif. Si des joueurs ne jouent pas maintenant... Dans les prochains mois, avec la Ligue des Champions, nous aurons besoin de tout le monde. Il faut donner du rythme à ceux qui ne sont pas souvent utilisés".

"Travailler avec ceux qui restent"

Quel sentiment vous laisse cette large victoire ?
LJ : "Nous avons bien maîtrisé le match. Nous avons bien contrôlé l'organisation de l'adversaire qui évoluait avec trois défenseurs centraux. Nous avons exercé un pressing haut et nous avons pu récupérer beaucoup de ballons et opérer de bonnes transitions. Et sur les phases arrêtées, nous n'avons pas été très efficaces, mais efficaces comme à notre habitude. Falcao reste un gros buteur. Ces trois buts sont importants pour lui. Il avait déjà marqué contre Toulouse. Cela lui donne encore plus de confiance. C'est un joueur très important pour notre équipe par son expérience. C'est un joueur très fort dans la surface, qui fait aussi bien jouer les autres. Il est important aussi de travailler pour faire en sorte que le ballon arrive dans de bonnes conditions dans la surface. Le collectif est donc important".

On a le sentiment que les départs enregistrés et les changements de l'équipe n'ont pas de conséquences sur votre groupe. Qu'en pensez-vous ?
LJ : "Bien sûr, les joueurs partent car ils ont de grosses qualités, ils amènent de grosses plus-values mais notre objectif est de travailler avec ceux qui restent et qui ont aussi beaucoup de qualités. Ils le démontrent avec ces deux premiers matches. Nous tentons de continuer sur la maîtrise du jeu. Je crois que face à Dijon, c'était bien. La saison dernière, nous n'avions pas gagné ici et j'avais insisté sur cela. C'était un défi que j'avais lancé aux joueurs : gagner à Dijon".

AFP