Radamel Falcao - Monaco
Radamel Falcao revient dans le groupe monégasque | AFP - VALERY HACHE

Monaco accueille Valenciennes

Publié le , modifié le

Monaco a l'occasion de mettre la pression sur le PSG en recevant Valenciennes vendredi en match avancé d'une 19e journée de Ligue 1 importante, avec à la clé le titre symbolique de champion d'automne.

Prématurément éliminés de la Coupe de la Ligue, Monégasques et Valenciennois ne se sont pas dispersés et se sont concentrés sur cet affrontement plus important qu'il n'y paraît. Pour Monaco d'abord, qui compte sur son exposition du vendredi qui lui permettra de savoir où il en sera avant ses adversaires, mais aussi pour prendre trois points précieux afin de s'installer en tête du championnat et peut-être de la conserver et donc de décrocher cette couronne automnale. Pour cela, il faudrait compter sur une défaite du PSG face à Lille, ce qui aurait aussi l'intérêt de relancer le suspense en haut du tableau. Les hommes de Ranieri savent que les Parisiens ont souffert pendant cent-vingt minutes face à Saint-Etienne mercredi en Coupe de la Ligue et qu'ils ont fini la rencontre sur les rotules. Ce dont les Lillois pourraient profiter.

Concentration requise sur le Rocher

Pour l'heure cependant, il faut d'abord que l'ASM assure sa propre victoire. Pour cela, l'équipe de Principauté devrait retrouver l'essentiel de ses forces vives, à commencer par Falcao, qui revient dans le groupe, de même que Yannick Ferreira Carrasco. Pour tenter de remporter une sixième victoire consécutive, Ranieri a décidé de mettre sous pression tous ses joueurs. Il attend une "grande concentration" pour cette rencontre. Il les a également mis en garde de ne pas penser aux vacances et aux fêtes trop tôt.

VA avec ses moyens

L'attention et la concentration, ce sont aussi les maîtres-mots d'Ariel Jacobs. Le technicien de Valenciennes n'a qu'une très faible marge de manœuvre avant ce déplacement à hauts risques sur le Rocher. Il doit faire avec ses moyens et avec ses absences, notamment sur le plan offensif (Pujol, Le Tallec) et sait que ce sera très difficile de l'emporter. Peut-être se contenterait-il d'un point ? Ce match est donc aussi important pour les Nordistes. 18e avec 11 points et seulement deux victoires au compteur, les Valenciennois doivent d'abord grignoter leur cinq points de retard sur Montpellier, le premier non-relégable. De toutes façons, ils ne peuvent plus calculer et savent qu'ils vont devoir cravacher dans la deuxième partie de championnat pour sauver leur tête dans l'élite.

Christian Grégoire