Football - ballon prétexte
. | Rui Araujo / Fotolia

Moins d'incidents dans le foot amateur

Publié le , modifié le

Le nombre de matches de football amateur ponctués d'incidents durant la saison 2012-2013 en France est en baisse par rapport à la même période de 2011-2012, révèle une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Selon cette étude, rendue publique ce mardi, sur un échantillon de 1.000 rencontres disputées en 2012-2013, 16,9 matches ont "été entachés d'au moins un incident", un chiffre "en nette baisse par rapport à la saison précédente" (18,2 matches à incidents).

Toujours en 2012-2013, 49% des rencontres à incidents ont été marquées par  une agression verbale -- un chiffre stable par rapport à 2011-2012 -- et 46,1%  par une agression physique (46,4% la saison précédente). "Le total de (ces) atteintes se répartit entre les joueurs et les  arbitres", respectivement à 53,7% et 42,5%, détaille cette étude. Une majorité  de joueurs sont victimes d'agressions physiques tandis que les arbitres le sont  d'agressions verbales. 

Chiffres arrêtés au 15 juillet

L'étude de l'ONDRP relève encore que peu de matches classés sensibles "ont  été perturbés par un ou plusieurs incidents". 0,7% de matches ont été "entachés  d'incidents à caractère raciste", pointe l'ONDRP et l'incident "survient plus  de huit fois sur dix au cours de la phase de jeu". Par ailleurs, moins de 1% des matches à incidents nécessitent une  intervention des forces de l'ordre et il y a eu en 2012-2013 une baisse de 23%  d'arrêts de jeu en raison de ceux-ci par rapport à la période précédente. 

Pour 1.000 matches "marqués par au moins un incident, cinq plaintes ont été  déposées", indique également l'étude. Cette étude se base sur les données de l'Observatoire des comportements de  la Fédération française de football (FFF) et les chiffres ont été arrêtés au 15  juillet dernier. La FFF compte plus de deux millions de licenciés et 17.000 clubs ont  organisé un peu plus d'un million de matches amateur lors de la saison  2012-2013. 11.482 de ces rencontres ont donné lieu à des incidents contre  12.856 en 2011-2012 (- 10,7%). Une enquête judiciaire était en cours mardi après des incidents qui ont  fait huit blessés avant le match de foot de L1 Nice/Saint-Etienne dimanche.

AFP