Robinho Milan
Robinho encerclé par deux joueurs de la Louve. | ANDREAS SOLARO

Milan craint la Roma, Chelsea veut y croire

Publié le , modifié le

Sévèrement éliminé en Coupe d'Italie, l'AC Milan se replonge dans le championnat et reçoit une équipe en confiance : l'AS Rome (18h). Les Milanais n'ont pas le droit à l'erreur, sous peine de voir revenir la Juventus à leur hauteur. Les Turinois accueillent, eux, l'Inter au Juventus Stadium, dimanche à 20h45. En Angleterre, Chelsea défie Tottenham (13h45) avec en ligne de mire la Ligue des Champions.

Italie : Qui va craquer en premier ?

Surpris par Turin en Coupe d'Italie mardi, les Milanais devront se méfier d'une Roma (6e) en pleine bourre, à 18h. Les coéquipiers de Miralem Pjanic viennent en effet d'enchaîner deux succès de rang et pointent désormais à quatre points du podium. Pour cette rencontre, Massimo Allegri pourra compter sur les retours de ses cadres (Boateng, Nesta et Van Bommel). Une bonne nouvelle avant d'aborder la dernière ligne droite.

Car de son côté, la Juventus (2e) semble avoir repris sa marche vers l'avant. Victime d'un coup de mou fin février-début mars (trois nuls), la "Vieille Dame" a fait voler en éclats la Fiorentina (5-0), le week-end dernier. De bon augure avant d'accueillir, dimanche à 20h45, un Inter Milan (8e) en proie au doute. Sorti par Marseille en Ligue des Champions, le club de Massimo Moratti n'y arrive plus. Les Intéristes restent sur un bilan catastrophique : deux victoires sur les douze derniers matchs, toutes compétitions confondues. Le mal est profond.

Angleterre : Chelsea à l'assaut du "Big Four"

Laissés à l'abandon par AVB, les Blues revivent depuis l'intronisation de l'ancien entraîneur-adjoint, Roberto di Matteo. Avec quatre succès en cinq rencontres, Chelsea (5e) revient fort, très fort... même si l'état de grâce de l'Italien a pris fin contre City (2-1), mercredi. Mais justement, comment vont-ils se comporter face à Tottenham (4e), qui n'a pris qu'un point en quatre matchs ?

Arsenal (3e), pour sa part, prie pour un nul entre les Blues et les Spurs. Le club du nord de Londres, qui reste sur une série de six victoires, a intégré pour la première fois de la saison le trio de tête, à la faveur de sa victoire sur Everton (1-0) la semaine passée. Les Gunners partent logiquement favoris face à une équipe d'Aston Villa (15e), qui n'en finit plus de chuter au classement.

Espagne : Madrid sous pression

Et si les deux matchs nuls du Real contre Malaga (1-1) et à Villarreal (1-1) avaient relancé le suspense en Liga ? Alors que tout semblait joué il y a encore quelques semaines, Guardiola lui-même considérant que le championnat était perdu, Barcelone (2e) a l'occasion de revenir à trois petits points "seulement" des Madrilènes, à 18h. En cas de victoire sur le terrain de Majorque (11e), les Catalans mettraient la pression sur leur éternels rivaux, qui joueront un peu plus tard dans la soirée (20h) contre la Sociedad

Le Real Madrid, qui est encore crédité de six points d'avance, souhaite à tout prix stopper l'hémorragie. Quoi de mieux que de recevoir le 13e de Liga pour tourner la page ? Toutefois, les Merengues devront se passer de Ramos, Özil, et Pepe -ainsi que de Mourinho- tous exclus à Villarreal. En raison de ces absences, le technicien portugais devrait aligner une charnière inédite : Varane-Albiol. Inquiétants pour les Madrilènes ?

Allemagne : Schalke vise le podium

Les coéquipiers de Raúl (4e) vont-il réussir le coup parfait : revenir sur M'Gladbach (3e) et mettre à distance leur adversaire du soir, Leverkusen (5e) ? C'est, en tout cas, l'objectif affiché par Schalke (18h30). Autre "choc" en perspective, le déplacement d'Hanovre (7e) sur la pelouse du Bayern Munich (2e). Ribéry et consorts doivent absolument l'emporter pour croire encore au titre.