Rome Mexes joie 092010
Philippe Mexès (AS Rome) | AFP - FILIPPO MONTEFORTE

Mexès libère Rome

Publié le , modifié le

A la peine en Serie A, Philippe Mexès a regoûté aux joies du libérateur de Rome. Barrés par les Roumains de Cluj 1-0, les Romains ont soufflé sur un but rageur du défenseur international avant de l'emporter 2-1. La victoire était indispensable car dans le même temps le Bayern s'est difficilement imposé 2-1 à Bâle. Dans le groupe H, Arsenal et Donetsk ont creusé l'écart en dominant respectivement le Partizan Belgrade (1-3) et le Sporting Braga (0-3).

Groupe E - Rome et Munich s'en sortent bien
Le Bayern Munich, finaliste de la dernière édition, a souffert mais a fini par faire rompre les Suisses de Bâle grâce à un doublé de Schweinsteiger. C'est l'ancien Rennais Alex Frei qui avait pourtant ouvert la marque au terme d'une belle action collective. Après avoir vécu le pire il y a une semaine à Brescia (exclusion, grosse colère et trois matches de suspension), Mexès a connu le meilleur en inscrivant le but qui a libéré l'AS Rome, finalement victorieuse 2-1. Tous ses coéquipiers l'ont enlacé, et la Curva Sud, le kop de la Roma, a chanté son nom... et reçu des bises lancées des doigts du Français. Dans la foulée, Marco Borriello a marqué le second but en reprenant très  adroitement de volée une longue passe de Daniele De Rossi (71e). Battus par le Bayern en ouverture, les Italiens reviennent dans la course dans ce groupe indécis, pour l'heure dominé par les Allemands.

Groupe H - Arsenal et Donetsk prennent le large
Après s'être promené face à Braga lors de  la première journée (6-0), Arsenal a peiné contre le Partizan avant de faire la  différence à 11 contre 10. Arshavin a raté un penalty mais Chamakh a concrétisé la nette domination anglaise. Le troisième but est signé Squillaci sur un corner de Nasri. Grâce notamment à un doublé de Luiz  Adriano, les Ukrainiens de Donetsk se sont eux imposés 3-0 au Sporting Braga et comptent six points, comme Arsenal. Braga (0 point) avait réussi un bel exploit en éliminant le FC Séville au tour préliminaire mais la marche suivante semble un trop haute.