La joie des Barcelonais
La joie des Barcelonais | MICHAL CIZEK / AFP

Messi et le Barça régalent encore

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone a pris seul la tête du classement du groupe H en s'imposant (4-0, triplé de Messi) sur la pelouse du Viktoria Plzen. Les Catalans profitent du match nul concédé par l'AC Milan à BATE Borisov (1-1). Les deux équipes sont qualifiées pour les huitièmes de finale. Dans le groupe E, Chelsea prend une option grâce à son match nul (1-1) à Genk. Dans le groupe G, Porto est en danger après sa défaite (2-1) à Nicosie.

Barcelone s'est bien amusé. Sans se montrer flamboyant, le champion d'Europe en titre s'est logiquement imposé (4-0) en République tchèque ce mardi contre une formation de Plzen assez limitée. Lionel Messi ouvrait la marque sur un penalty consécutif à une faute de Cisovsky qui écopera d'un carton rouge sévère sur le coup (1-0, 24e). L'Argentin a doublé la mise juste avant la pause après un une-deux avec Adriano (45e), son cinquième but en deux matches. Le Barça a déroulé en seconde période (but de Fabregas sur une offrande de Cuenca 72e puis dernier but de Messi dans les arrêts de jeu), gérant parfaitement son avantage pour assurer son ticket pour les huitièmes de finale, et prendre une légère option sur la première place du groupe, o combien importante pour la suite.

Les hommes de Pep Guardiola possèdent deux points d'avance sur l'AC Milan avant le choc du mercredi 23 novembre à San Siro. Des Rossoneri qui ont été tenus en échec (1-1) à Minsk face au BATE Borisov. Ibrahimovic a ouvert le score sur un bon centre de Robinho (22e) avant l'égalisation sur penalty de Renan Bressan (55e) suite à une faute d'Abate sur Ignazio. A retenir: Victor Valdes a battu le record d'invincibilité de l'histoire du FC Barcelone détenu jusqu'ici par Miguel Reina avec 824 minutes sans prendre de but. Quant à Messi, il en est à 202 buts sous le maillot blaugrana.

Rami buteur pour Valence

Dans le groupe E, Chelsea a assuré l'essentiel en faisant match nul (1-1) sur le terrain des Belges de Genk, un but du Brésilien Ramires (25e). Les Bleus profitent de la victoire du FC Valence sur le Bayer Leverkusen (3-1). Jonas a ouvert la marque dès la première minute pour les Espagnols mais Kiessling a égalisé à la demi-heure de jeu pour le club allemand. Les Valencians ont ensuite fait la différence sur des buts de Soldado (65e) et Rami (74e).

Dans le groupe G, les ténors ne sont pas à la fête. Le FC Porto, challenger de cette C1, s'est incliné (2-1) sur le terrain de l'APOEL Nicosie. Les Chypriotes, qui n'en finissent plus de surprendre, ont ouvert le score par Ailton sur penalty (42e). Les Lusitaniens ont égalisé sur un penalty de Hulk (89e) mais Manduca a donné la victoire aux siens quelques secondes après. Dans l'autre rencontre du groupe, le Zenit Saint-Pétersbourg a pris une option sur la qualif' en battant le Shakhtar Donetsk 1-0 (Lombaerts 45e).

Réactions

Massimiliano Allegri (entraîneur de l'AC Milan, au micro de Sky Sport): "C'est un match qu'on devait gagner. En première période on aurait dû fermer le match, on a raté trop d'occasions, de passes faciles. Mais l'équipe a fait une très bonne prestation, ça arrive de prendre un but sur penalty, sur corner. Il fallait nous mettre à l'abri avant. Ce but a complètement relancé notre adversaire psychologiquement. (...) Quand il arrive quelque chose comme ce qui arrive à Antonio (Cassano, hospitalisé pour un malaise, NDLR), où on ne sait pas très bien ce qui se passe, on a de l'appréhension pour lui. On a essayé de décrocher la victoire pour lui, mais sans succès."
Massimo Ambrosini (milieu de terrain et capitaine de l'AC Milan, au micro de Sky Sport): "C'est dommage, on prend un but sur une erreur d'attention, et ce penalty semble très généreux... On aurait dû, cependant, être plus concret aussi à 1-1."
Pep Guardiola (entraîneur du FC Barcelone): "Il y a eu un match jusqu'au penalty et à l'exclusion (du Tchèque Cisovsky). Jusque-là, le Viktoria Plzen sortait bien en contre, Pilar accélérant le jeu pour eux. Mais nous avons fait un match solide, sérieux. Et puis, il y a Messi. Qu'il arrive ce soir au chiffre de 200 buts avec le Barça, à 24 ans, cela dit tout de ce joueur. Qu'il batte un jour le record de Cesar Rodriguez (235 buts avec le Barça), je le considère déjà comme acquis. Et je n'exclus même pas que ce soit cette année."
Lionel Messi (attaquant du FC Barcelone): "Je suis content d'avoir dépassé les 200 buts avec le Barça, c'est un beau chiffre. C'était important de gagner ce soir, surtout avec le résultat de l'AC Milan (1-1 contre BATE Borisov, NDLR). Je suis vraiment satisfait, heureux de pouvoir aider mes coéquipiers à travers mes buts et de pouvoir prendre du plaisir sur le terrain."