Messi et Griezmann derrière Ronaldo
Messi et Griezmann derrière Ronaldo | CURTO DE LA TORRE PAU BARRENA Miguel MEDINA / AFP

Messi et Griezmann, l’honneur d’être sur le podium

Publié le , modifié le

Cinq fois vainqueur du précieux, Lionel Messi, devient à nouveau le dauphin de Ronaldo, comme en 2014. De son côté, Antoine Griezmann, l’outsider des derniers mois, n’a pu faire face aux deux ogres, terminant à la dernière marche du podium. Si la deuxième et la troisième place qui n’étonnent pas, l'ordre entre Messi et Griezmann surprend quand on voit les performances des deux joueurs.

Cristiano Ronaldo a remporté son quatrième ballon d’or. Vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid et de l’Euro 2016 avec le Portugal, CR7 a fait briller son club sur la scène européenne en inscrivant 16 buts et son équipe nationale en étant le 2e buteur de l’Euro (avec 3 réalisations). C'est donc logiquement que le Portugais est récompensé.

Messi moins en forme

D’autres, auraient préféré voir Lionel Messi. L’Argentin a grandement participé au nouveau titre de champion d’Espagne de Barcelone, avec 26 buts. Même, dans cette compétition, le Portugais a été plus performant, en marquant 35 buts. En Champions League, Messi a été moins tranchant que son adversaire de toujours avec seulement 6 réalisations. Seulement, le n°10 catalan n’est plus le seul de son club a attiré les projecteurs, depuis les arrivées de Neymar et de Luis Suarez.

En sélection nationale, auteur d’un triplé contre le Panama, en phase de poule de la copa America, la « Pulga » n’a pas réussi à mettre son aura au service de l’Argentine. Des performances moindres qui ont fait la différence avec le Portugais.

Griezmann, une troisième place peu payante ?

Le troisième, Antoine Griezmann, aura joué les trouble-fêtes jusqu’aux derniers moments du vote. En effet, le français élu meilleur joueur de l’Euro 2016 de l’UEFA et meilleur buteur de la compétition, avec six réalisations, aura fait trembler les deux attaquants qui se partagent depuis le Ballon d’Or depuis 2008.

Le joueur de l’Atlético est presque sur les mêmes statistiques que l’Argentin, 22 buts en championnat et 7 en Ligue des Champions. Il s’en est sûrement fallu de peu pour qu’il termine devant Messi. Mais ses deux finales (Ligue des Champions et Euro) perdues contre Ronaldo et son manque de notoriété à l’international par rapport l’Argentin, lui coûtent sûrement cette marche supplémentaire. Âgé de 25 ans,  le Mâconnais a encore le temps de partir à la conquête de ce titre honorifique. L'attaquant de l'Atletico Madrid a réagi peu après l'annonce :

 "Ma soeur m'a appelé, elle savait que pour moi c'était important, on était tous impatients de savoir, et elle m'a dit que j'étais troisième. C'était une grande fierté, une immense joie et un peu de déception, mais on est content d'être dans les trois premiers".

 "Ma soeur m'a appelé, elle savait que pour moi c'était important, on était tous impatients de savoir, et elle m'a dit que j'étais troisième. C'était une grande fierté, une immense joie et un peu de déception, mais on est content d'être dans les trois premiers".