Transferts : L'entraîneur de l'Inter Milan Antonio Conte balaie les rumeurs sur la venue de Lionel Messi

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Lionel Messi
Lionel Messi, attaquant du FC Barcelone. | MARC GONZALEZ ALOMA / SPAINDPPI / DPPI

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Lionel Messi à l'Inter Milan, "il ne faut pas rêver". La rumeur reprise massivement par la presse transalpine samedi du possible transfert de la star argentine vers les Nerazzurri a été balayée par les dirigeants du club lombard. L'entraîneur Antonio Conte a parlé de "Fantasy football" ces jeux qui permettent de constituer son équipe de toutes pièces. Le joueur du Barça est libre de tout contrat à la fin de la saison prochaine.

L'entraîneur de l'Inter Milan, Antonio Conte, a démenti samedi les rumeurs sur un intérêt de l'Inter Milan pour le sextuple Ballon d'or Lionel Messi, évoquant "les fantasy football", ces jeux qui permettent aux fans de football de constituer leur équipe de rêve. "On parle de fantasy, une situation qui ne peut pas concerner l'Inter pour de nombreuses raisons", a dit Antonio Conte après la victoire 3-0 contre Gênes qui a permis à ses joueurs de remonter à la deuxième place du championnat.

Un achat immobilier et la presse italienne s'est enflammée

Plusieurs médias italiens, dont le très sérieux quotidien sportif La Gazzetta dello sport, ont évoqué ces derniers jours la possible venue de Lionel Messi en Lombardie après que le père de l'attaquant argentin a acheté une maison à Milan. "Je ne pense pas qu'il y ait une personne folle sur cette planète qui ne voudrait pas vouloir Messi, mais il est vraiment loin de nous et de ce que nous voulons construire", a commenté l'ex-sélectionneur de l'Italie.

"Leo n'est pas notre objectif et je ne pense pas qu'il veuille quitter Barcelone", a pour sa part déclaré le directeur sportif de l'Inter Milan, Giuseppe Marotta.

Lionel Messi est encore lié pour un an avec son club de toujours, le FC Barcelone. Début juillet, après des rumeurs faisant état d'envies de départ du sextuple Ballon d'or, le président du club catalan Josep Maria Bartomeu avait assuré que le Barça avait "l'obligation" de prolonger le joueur, "le meilleur de l'histoire".

AFP