Luiz Gustavo est un joueur du Fenerbahce.
Luiz Gustavo est un joueur du Fenerbahce. | AFP

Mercato : Luiz Gustavo arrive au Fenerbahçe

Publié le , modifié le

Luiz Gustavo voulait rejoindre la Turquie, c'est désormais officiel. Le Brésilien rejoint le Fenerbahçe SK, a annoncé le club stambouliote lundi, quelques heures avant la fin du mercato. Valentin Rongier, annoncé très proche de l'OM, pourrait venir le remplacer numériquement dans un profil plus offensif.

Le milieu de terrain brésilien Luiz Gustavo s'est engagé lundi pour quatre ans avec le club turc de Fenerbahçe en provenance de l'Olympique de Marseille, ont annoncé les deux clubs lundi.

"Notre club a conclu un accord avec Luiz Gustavo de Marseille pour quatre ans", a indiqué le club turc dans un communiqué. L'indemnité de transfert s'élève à six millions d'euros, a précisé Fenerbahçe. Selon la presse turque, Luiz Gustavo percevra un salaire annuel de 2,7 millions d'euros hors bonus.

Le président de l'OM Jacques-Henri Eyraud avait annoncé dimanche soir être parvenu à un accord avec le géant stambouliote pour le transfert de Gustavo. Gustavo "m'a vraiment demandé de pouvoir partir, a expliqué Eyraud. C'est difficile d'avoir un joueur qui souhaite partir ailleurs. Mais je crois qu'il avait envie de vivre une autre expérience. Il est en Turquie, (...) il est probable que Luiz démarre les prochains jours avec Fenerbahçe". 

Luiz Gustavo (32 ans) était arrivé à l'OM en 2017 et a disputé 98 matches. Il a réalisé une première saison brillante, atteignant la finale de la Ligue Europa, et une seconde plus difficile, où il a souvent été aligné en défense centrale.

En janvier dernier, il avait souhaité partir en Chine, pour "l'opportunité de (sa) vie", avait-il expliqué, mais le club l'avait retenu. Il avait alors perdu brièvement sa place dans l'équipe. L'entraîneur de l'OM André Villas-Boas avait "construit un 4-3-3 autour de Luiz Gustavo", a-t-il expliqué dimanche après la victoire contre Saint-Étienne (1-0), et "va devoir chercher une alternative pendant ces deux semaines" de trêve internationale.

AFP