Mercato : Choupo-Moting s'engage 1 an au Bayern Munich 

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Eric Maxim Choupo-Moting
Eric Maxim Choupo-Moting | OZAN KOSE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L’art du rebond. Laissé libre par le PSG après le Final 8 de Ligue des champions, Eric Choupo-Moting s’est engagé pour 1 an avec le Bayern Munich, tout juste champion d’Europe. Un nouveau tranfert surprise pour le Camerounais, qui retrouve un championnat qu’il connaît bien.

"C'est un honneur de jouer pour ce club. Chez FC Bayern, c'est l'objectif de toujours tout gagner, et je suis très motivé pour atteindre ces objectifs", a lancé Eric-Maxim Choupo-Moting à l’annonce de sa signature au Bayern Munich, qu’il affrontait il y a quelques semaines en finale de Ligue des champions avec le PSG. Laissé libre par le club parisien qui lui avait proposé une prolongation d’un an après lui avoir indiqué la sortie, le Camerounais rebondit donc chez les bourreaux du PSG, où il s'est engagé pour une saison. 


 

"Je suis heureux que nous ayons pu recruter Eric. Il donne à notre équipe une profondeur offensive, notamment au centre, dont nous aurons besoin. Eric a acquis une expérience internationale au Paris Saint-Germain, il connaît la Bundesliga, Eric arrive sur gratuitement. Tout se combine très bien", a expliqué le directeur sportif du club bavarois, Hasan Salihamidzic. Entre les lignes, on comprend bien le rôle de Choupo au Bayern : celui de doublure de l’avant-centre Robert Lewandowski, soit le même rôle qu’à Paris derrière Cavani et Icardi.

Toutefois, cette arrivée en Bundesliga est un retour au source pour le Camerounais, né et formé à Hambourg, avant de porter les maillots de Nuremberg, Mayence et surtout de Schalke 04. Jeune, Choupo-Moting avait même honoré le maillot des sélections allemandes, avant d’opter pour le Cameroun. Après deux ans au PSG à jouer les doublures de luxe, le héros du quart de finale contre l’Atalanta aura la même mission en Bavière, avec un nouveau numéro pour lui porter chance : le 13. Wilkommen Choupo !