Neymar grimace 2019
"L'opération Neymar" n'arrange pas les affaires du PSG... | FRANCK FIFE / AFP

"L'opération Neymar" plonge le PSG dans le flou total

Publié le , modifié le

Partira ? Partira pas ? "L'Opération Neymar", c'est tout simplement le tube de l'été. Mais du côté du Paris Saint-Germain, la fête est moins folle puisque l'incertitude quant à l'avenir de son joueur et donc de la suite de son mercato est plus que jamais grandissante. Aux dernières nouvelles, une offre de prêt avec option d'achat du FC Barcelone est imminente, mais le Real Madrid reste à l'affût.

Dans cette "Opération Neymar", une seule chose est sûre et certaine : Neymar ne veut plus jouer pour le PSG. La star brésilienne est donc plus que jamais décidée à quitter la capitale avant la fin du mercato estival qui sera clôturé, en Ligue 1, le 2 septembre à minuit. Depuis des semaines, comme ça avait été le cas d'ailleurs il y a deux ans au moment de son arrivée à Paris, Neymar est au centre de toutes les rumeurs. Si les derniers jours le Real Madrid semblait avoir pris une "longueur d'avance" sur le dossier, les médias espagnols laissent entendre depuis lundi soir que c'est bien le Barça qui devrait passer à l'attaque en premier.

Un prêt payant de 20M€, une option d'achat de 150M€ ?

Selon la radio catalane RAC1, les dirigeants barcelonais s'apprêtent à faire une offre concrète à leurs homologues parisiens. Un prêt payant de 15 à 20 millions d'euros assorti d'une option d'achat de 150 millions d'euros. Une transaction qui aurait été confirmée à nos confrères de L'Equipe qui se veulent tout de même prudents, évoquant même un potentiel bluff de la part du club Blaugrana. Car si Neymar verrait d'un bon œil un retour en Catalogne, le président du Barça, Josep Maria Bartomeu, serait loin d'être figé sur la forme de l'option d'achat. Mundo Deportivo et Sport dévoilent que le patron barcelonais, conscient de la fragilité physique de son ancien joueur, n'est pas vraiment motivé à l'idée de proposer une option d'achat "automatique". C'est justement sur ce point en particulier que le bât blesse, car du côté du PSG, le Brésilien partira si, et seulement si de véritables garanties financières sont apportées et donc si une somme d'argent suffisamment conséquente est promise pour l'été 2020. 

à voir aussi PSG : Le doute Thomas Tuchel PSG : Le doute Thomas Tuchel

Finalement, ce nouveau rebondissement plonge un peu plus le club de la capitale dans le flou. Les dirigeants parisiens doivent-ils prendre au sérieux cette offre du Barça qui pourrait ne pas proposer une option d'achat automatique ? Ou doivent-ils se focaliser sur la drague opérée depuis un bon moment déjà par les dirigeants de la Maison Blanche, toujours sur le coup pour appâter Neymar ? Ou enfin, vont-ils se rapatrier sur la Juventus qui pourrait entrer dans la danse ? Tout est encore possible dans ce dossier qui traîne en longueur mais qui devrait s'avérer déterminant dans la suite du mercato parisien... Mais aussi pour toute la saison du PSG qui s'attend également à le conserver, contre son gré.