L'Atlético dénonce "un manque de respect" de Griezmann et du Barça

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Antoine Griezmann
19e but pour Griezmann cette saison. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A peine une heure après l'annonce par le Barça de l'ouverture des négociations pour le transfert d'Antoine Griezmann, l'Atlético Madrid a répondu avec la plus grande fermeté. Les Colchoneros assurent avoir découvert que le joueur français et le Barça possèdent un accord depuis mars dernier, un vrai "manque de respect" pour le club madrilène.

Et si le dossier Antoine Griezmann devenait le plus chaud de l'été ? Alors que tout semblait écrit comme sur du papier à musique et le transfert de l'attaquant de l'Atlético de Madrid vers le FC Barcelone n'être plus qu'une question de temps, le sort du joueur tricolore pourrait finalement être relancé. Le club madrilène a publié un communiqué au vitriol ce vendredi, peu de temps après les déclarations du président du Barça Josep Bartomeu annonçant l'ouverture des négociations entre les deux clubs. L'Atlético assure avoir été informé en mai qu'un accord entre Griezmann et le Barça a été établi en mars dernier et qualifie l'attitude du joueur et de sa possible future formation comme "un manque de respect". Une manière de claquer la porte assez violemment sur les doigts catalans.

Dans un style peu commun pour les Colchoneros, le club s'est montré passablement énervé par l'attitude de celui qui a été son chouchou pendant de nombreuses saisons. Selon l'institution madrilène, les discussions Griezmann – Barça datent de février dernier, ce alors que l'Atlético était encore en lice en Ligue des champions, et en Liga, avec pour principal adversaire un certain FC Barcelone. "Par cette déclaration, l'Atlético de Madrid veut exprimer sa plus ferme désapprobation quant aux méthodes des deux camps, en particulier le FC Barcelone, qui a poussé le joueur à mettre fin à son contrat" en pleine cœur de l'exercice 2018-2019. "Nous considérons que cela viole les périodes de négociation avec les joueurs inscrites au calendrier et altère les règles basiques de l'intégrité dans toute compétition sportive."

L'Atlético refuse l'offre du Barça et convoque Griezmann

Par conséquent, l'Atlético a refusé la première offre barcelonaise pour Antoine Griezmann, un paiement différé des 120 millions d'euros qui constituent depuis le 1er juillet le montant de la clause libératoire du joueur. "La réponse de l'Atlético Madrid a évidemment été négative, étant donné que le FC Barcelone tout comme le joueur ont fait preuve d'un manque de respect" précise le communiqué.

Et l'affaire ne s'arrête pas là pour le champion du monde. Le voilà convoqué par son futur ex-club de se tenir à ses obligations contractuelles avec les Colchoneros et de prendre part samedi prochain à la reprise du club afin de "débuter la pré-saison avec le reste de ses coéquipiers". Griezmann va donc devoir la jouer finement pour se faire pardonner et permettre une transaction qui semblait pourtant réglée. Cette nouvelle péripétie ne va sans doute pas aider à sa cote d'amour en Catalogne, lui qui avait déjà subi des sifflets ces derniers mois au Camp Nou après avoir refusé de rejoindre le Barça l'été dernier.

à voir aussi Le Barça confirme des négociations pour Antoine Griezmann et les volontés de départ de Neymar Le Barça confirme des négociations pour Antoine Griezmann et les volontés de départ de Neymar