Romelu Lukaku sur le point de signer à l'Inter Milan

Mercato : Romelu Lukaku sur le point de signer à l'Inter Milan

Publié le , modifié le

Romelu Lukaku, l'attaquant international belge du club anglais de Manchester United, est arrivé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'aéroport de Milan, accueilli par des supporters en délire, pour passer des examens médicaux avant une probable signature à l'Inter, ont rapporté les médias italiens.

Il est arrivé sous les hourras des Milanais, accueilli comme une rockstar cette nuit en Italie. D'après plusieurs médias italiens et anglais, Romelu Lukaku devrait passer des examens médicaux de la journée avant de signer son contrat dans la foulée. Il s'agirait de la fin d'un des feuilletons du mercato à l'étranger. 


 

La tension avait atteint un point de non-retour ces derniers jours entre l'international belge et Manchester United. Décidé à quitter les bancs mancuniens cet été, car trop peu utilisé par Ole-Gunnar Solksjaer, Romelu Lukaku a tout fait pour accélérer l'avancement du dossier. Il n'a pas joué une seule minute d'entraînement avec ses coéquipiers Red Devils depuis la fin de la saison, et s'est même permis d'aller s'entraîner...avec Anderlecht. 

De son côté, l'Inter Milan jubile. Un temps annoncé chez leurs rivaux turinois, Lukaku devrait donc poser ses valises chez les Nerazzuri. Debut août, l'entraîneur de l'Inter Milan, Antonio Conte, ex-sélectionneur national de l'Italie, avait confié "espérer beaucoup" que Lukaku soit transféré à l'Inter. "Il s'agit d'un bon joueur, un attaquant que j'avais essayé d'acheter quand j'étais coach à Chelsea (2016-2018)", avait expliqué Conte, tout en assurant que son groupe lui donnait "pleine satisfaction"

Selon la Gazzetta, après un premier refus de Manchester, des contacts frénétiques ont eu lieu ces derniers jours et heures alors que Lukaku était à Bruxelles pour s'entraîner avec Anderlecht, lundi et mardi. Il reste à savoir les termes exacts du contrat, d'autant que certains médias italiens évoquaient un échange Paulo Dybala-Romelu Lukaku entre Manchester United et l'Inter Milan. 

Avec AFP