Mercato : Les 10 transferts qu'il ne fallait pas manquer à l'étranger

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Reinier Bruno Fernandes Haaland Eriksen Ibrahimovic Mercato
Reinier, Bruno Fernandes, Haaland, Eriksen et Ibrahimovic ont animé le mercato hivernal. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pour la deuxième année consécutive, la fenêtre hivernale du mercato n'a pas tout chamboulé. Les clubs des grands championnats européens n'ont pas cédé à la folie dépensière. Aucun mouvement n'a excédé les 55 millions d'euros, alors que la valeur marchande des joueurs continue de monter en flèche. Au-delà du montant des indemnités, nous avons sélectionné les dix opérations les plus marquantes de ce mois de janvier 2020.

Zlatan Ibrahimovic en reconquête à Milan

Cador en perte de vitesse, l'AC Milan a décidé de changer la donne cet hiver. Pour cause, le club lombard a passé plusieurs semaines dans la deuxième partie de tableau de Serie A cette saison. Globalement, il ne joue plus la gagne depuis le départ d'un certain Zlatan Ibrahimovic à l'été 2012. Peut-être motivés par un brin de nostalgie, les dirigeants milanais ont décidé de ramener la légende suédoise cet hiver pour provoquer un électrochoc. 

Libre de tout contrat depuis la fin de la saison en MLS, l'attaquant de 38 ans a posé ses valises début janvier, là où il avait terminé meilleur buteur d'Italie lors de sa dernière saison (28 buts en championnat). Du fait de son âge avancé, l'ex-star du PSG a signé un bail de six mois avec une prolongation conditionnelle. Partagés entre scepticisme et satisfaction nostalgique, les observateurs ont déjà pu assisté à deux buts de Zlatan depuis son arrivée, en Serie A contre Cagliari et Coupe contre le Torino.

Avec Haaland, Dortmund s'offre une nouvelle arme de choix

Marquer cinq buts pour ses deux premières entrées en jeu en Bundesliga, c'est ce qu'on appelle un début en fanfare. Erling Haaland, révélation des phases de groupes de la Ligue des Champions (8 buts en 6 matches), a rejoint le Borussia Dortmund début janvier. Le colosse de 19 ans (1m94) est venu renforcer une équipe déjà très bien pourvue, qui se dressera sur la route du PSG mi-février, en huitièmes de finale de C1.

Le Norvégien n'a coûté que 20 millions d'euros (hors bonus) au club allemand, qui a convaincu le Red Bull Salzbourg de le céder. Avec Haaland, le BvB a aussi fait une belle opération avec la signature de l'international allemand Emre Can en provenance de la Juventus Turin.

Manchester United mise sur Bruno Fernandes

55 millions d'euros (hors bonus) ! Le transfert le plus cher de cet hiver est à mettre à l'actif de Manchester United. Dans les derniers jours du mercato hivernal, les Red Devils ont annoncé la signature d'un des meilleurs joueurs portugais du moment : Bruno Fernandes. Le milieu offensif de 25 ans, remarqué en Italie lors de ses passages à l'Udinese et à la Sampdoria, était jusqu'à présent le chef de file du Sporting Lisbonne.

Auteur de 15 buts et de 14 passes décisives cette saison avec le club portugais, il devra permettre à sa nouvelle équipe de se rapprocher des places qualificatives pour la prochaine Ligue des Champions. Il pourrait être aidé dans cette optique par l'arrivée en prêt d'Odion Ighalo, attaquant nigérian passé par Watford et qui évoluait en Chine.

Eriksen à la relance du côté de l'Inter

L'Inter Milan n'a pas renoncé à disputer le titre de champion d'Italie à la Juventus Turin cette saison. Les Nerazzurri ont multiplié les emplettes cet hiver. Si l'on a beaucoup attendu la venue (avortée) d'Olivier Giroud, c'est bien celle de Christian Eriksen qui est la plus marquante.

Le Danois, maillon essentiel de Tottenham depuis plusieurs saisons mais moins en vue récemment, a rallié Milan le 28 janvier pour "seulement" 20 millions d'euros (hors bonus). Le milieu axial de 27 ans fait partie des trois recrues hivernales de l'actuel 2e de Serie A avec Ashley Young et Victor Moses.

Mercato : Les 10 transferts qu'il ne fallait pas manquer à l'étranger
© AFP

Le Real continue de dévaliser le Brésil avec Reinier

Après Rodrygo ou encore Vinicius Junior, le Real Madrid continue de faire confiance à la filière brésilienne pour renforcer son attaque. Les Merengue se sont attaché les services de Reinier, milieu offensif de 18 ans de Flamengo, pour 30 millions d'euros (toujours hors bonus). Champion du Brésil avec son ancien club, le joueur avait suscité la convoitise de plusieurs grandes écuries européennes, dont le PSG. Il fera ses premiers pas en Europe du côté de l'Espagne.

La Juventus autoritaire sur le dossier Kulusevski

Qui d'autre que la Juve pour recruter la révélation de la première partie de saison en Serie A ? La Vieille Dame a dégainé très rapidement cet hiver pour attirer Dejan Kulusevski, un ailier suédois prêté par l'Atalanta Bergame à Parme. Coût de l'opération : 35 millions d'euros (hors bonus). S'il ne fera ses débuts avec Turin que la saison prochaine, la valeur du joueur de 19 ans pourrait continuer de grimper jusqu'au printemps. Très bon dribbleur, Kulusevski a déjà marqué 5 buts et délivré 7 passes décisives en Serie A.

L'arrivée lunaire de Ben Arfa du côté de Valladolid

Le dossier a suscité beaucoup de supputations ces derniers mois. Hatem Ben Arfa a enfin trouvé un nouveau point de chute. Le milieu offensif de 32 ans, sans contrat depuis la fin de son aventure rennaise l'été dernier, a rejoint le Real Valladolid en fin de mercato, gratuitement.

Il évoluera donc pour la première fois en Liga, sous les couleurs d'un club possédé par la légende Ronaldo. L'ex-international français a fait réagir lors de sa présentation. Il a d'abord expliqué avoir choisi le numéro 3 "parce que ça fait joli sur le maillot", avant de refuser de faire des jongles de "la cabeza, parce que les cheveux..."

Wayne Rooney de retour en Angleterre

Après avoir fait les beaux jours de DC United en MLS, Wayne Rooney a fait son retour chez lui, en Angleterre. L'attaquant de 34 ans évolue depuis début janvier en Championship (D2), sous les couleurs de Derby County, club avec lequel il s'est engagé pour 18 mois. Le transfert était déjà conclu depuis le mois d'août, mais il n'a fait ses premiers pas que très récemment, dans un double-rôle de joueur et d'adjoint de Philip Cocu (avec déjà un but au compteur, contre Luton).

Pour l'anecdote, la légende des Red Devils pourrait déjà retrouver Manchester United cette saison en Cup. Pour ce faire, Derby County devra se défaire de Northampton. Et pour les puristes, on vous conseille son somptueux coup franc de vendredi soir contre Stoke City.

Wayne Rooney est actuellement le meneur de jeu de Derby County, 13e de Championship, mais il est aussi entraîneur adjoint
Wayne Rooney est actuellement le meneur de jeu de Derby County, 13e de Championship, mais il est aussi entraîneur adjoint © AFP

La présumée bonne affaire de Liverpool avec Minamino

Découvert par le grand public en Ligue des Champions sous les couleurs du Red Bull Salzbourg cette saison, le Japonais Takumi Minamino a rejoint Liverpool début janvier pour la modique somme de 8 millions d'euros. Buteur justement contre les Reds en phase de groupes de la C1 (il avait décroché un sourire impressionné chez Jürgen Klopp), l'ailier de 25 ans est venu renforcer le secteur offensif du champion d'Europe en titre. Agile, véloce, doté d'une bonne vision de jeu et d'une belle frappe, il sera une des attractions de la deuxième partie de saison du côté de la Mersey.

Dani Olmo choisit Leipzig

Très en vue lors du championnat d'Europe U20 en 2019, l'Espagnol Dani Olmo (21 ans) avait débuté la saison du côté du Dinamo Zagreb. Le grand public a pu apprécier ses qualités techniques et sa très bonne vision de jeu en Ligue des Champions, sous les couleurs du club croate.

Suivi par de nombreuses écuries européennes depuis de longs mois (dont Monaco), il s'est finalement engagé avec le RB Leipzig, qui, contrairement au Dinamo, est qualifié pour la phase finale de la C1. Montant du transfert : 20 millions d'euros, toujours hors bonus...