Jason Denayer.
Jason Denayer, sous le maillot de Lyon. |

Mercato : Jason Denayer officiellement Lyonnais

Publié le , modifié le

Attendue depuis vendredi et les déclarations de Jean-Michel Aulas, l'officialisation du transfert de Jason Denayer à l'Olympique Lyonnais a été rendue publique ce mardi.

Lyon tient enfin son défenseur central. À la recherche d'un renfort "d'expérience" depuis le début du mercato, l'Olympique Lyonnais a décidé de faire confiance à l'international belge Jason Denayer. Transfuge de Manchester City, l'arrière central a signé pour quatre ans avec le club rhodanien. Montant de l'opération : 10 millions d'euros, dont 3,5 millions de bonus.

Son parcours

Agé de 23 ans, Denayer a été formé à Lierse (1ère div. belge) et compte 8 sélections en équipe de Belgique, participant notamment à l'Euro-2016 mais pas au Mondial-2018. Le footballeur, d'origine congolaise, s'était engagé en 2013 avec Manchester City pour son premier contrat professionnel. Il a été prêté au Celtic Glasgow en 2014-2015 puis à Galatasaray (2015-2016), Sunderland (2016-2017) puis à nouveau à Galatasaray, club avec lequel il a été champion de Turquie.

Son profil

Pendant longtemps vendu comme le "nouveau Vincent Kompany" par la presse belge, Denayer a été formé au poste d'attaquant. Arrivé chez les Citizens en 2013, le Belge part rapidement en prêt en Ecosse, au Celtic, conseillé par un certain Patrick Vieira, alors en charge des jeunes du club mancunien. Son expérience sera une réussite puisqu'il sera désigné meilleur jeune de la saison. Des performances qui lui vaudront d'être convoqué avec les Diables Rouges dès octobre 2014.

S'ensuit un nouveau prêt à Galatasaray, puis un autre à Sunderland. L'an passé, il retourne en Turquie pour retrouver à nouveau du temps de jeu. Joueur puissant, au fort tempérament, Denayer sait se montrer patient - notamment lorsqu'il reste continuellement sur le banc à Manchester.

Défenseur prometteur, il a un peu perdu de sa superbe. Denayer n'a pas participé au Mondial en Russie et le chemin pour retrouver la sélection s'annonce long et compliqué. Mais pas impossible. Reste que c'est bel et bien un pari que fait l'OL en misant sur un joueur en perte de vitesse. En attendant la possible venue de Ruben Dias - en standby en attendant la tenue des barrages de Ligue des Champions, que le Portugais dispute avec le Benfica - Denayer vient renforcer un secteur en manque de confiance, comme l'a confirmé le match face à Reims (1-0).