Mercato d'hiver : ça s'agite en coulisses

Mercato d'hiver : ça s'agite en coulisses

Publié le , modifié le

Alors que le mercato d'hiver débute officiellement le 31 décembre à minuit, certains grands clubs d'Europe ont déjà avancé leurs pions. Carlos Tevez, qui ne veut plus évoluer pour Manchester City, est l'un des joueurs les plus convoités, notamment par le PSG. Tout comme Didier Drogba (Chelsea) ou Fernando Torres (Chelsea)…

Les clubs l’attendent avec impatience. Le 31 janvier, à minuit, s’ouvre le mercato d’hiver, période officielle des transferts de joueurs. Pour certains dirigeants, conscients des améliorations à apporter à leurs effectifs, il n’y a pas une minute à perdre, et les tractations ont déjà commencé.

Paris été comme hiver ?

Déjà le club le plus dépensier durant l’intersaison estivale en Ligue 1 (90 millions d'euros), le PSG pourrait une fois de plus faire les gros titres de la presse sportive au lendemain du nouvel an. Les nouveaux investisseurs qataris souhaiteraient apposer plusieurs noms sur leur chéquier. Le premier ? Carlos Tevez. En conflit avec Manchester City depuis plusieurs mois, "l’Apache" devrait se trouver un nouveau point de chute cet hiver. A l’annonce de ses velléités de départ, la star argentine a pu mesurer sa côte de popularité. Le Milan AC et le PSG semblent être les deux clubs les plus sérieux pour accueillir le meilleur buteur de Premier League de la saison 2010-2011. Le joueur aurait déjà confié sa volonté de retrouver Milan plutôt que Paris. Problème, les Lombards voudraient profiter d’un prêt, là où le PSG est prêt à financer son bon de sortie. Et City ne serait pas indifférent aux billets du club français. Le club argentin, Velez Sarsfield, est lui aussi prêt à investir pour faire revenir la star albiceleste au pays, porté par l’idée que Tevez aimerait rejouer devant les siens. A 27 ans, "l'Apache" semble avoir l'embarra du choix. Le feuilleton pourrait encore durer.

En cas d’échec de sa transaction, le PSG pourrait se retourner vers la star brésilienne Hulk (Porto). Récemment interrogé, l’avant-centre de Porto affirmait non sans humour : "Ca ne me dérangerait pas qu'un Cheik investisse 100 M EUR sur moi". Auteur de 7 buts en 12 matches de championnat, il a confirmé son excellente saison (2010-2011) et pourrait rejoindre Pastore and Co.

Et en Europe...

Si Paris accueille, Chesea pourrait être déserté. Fernando Torres, absent des terrains londoniens depuis quelques semaines sera peut-être l’un des gros dossiers hivernaux. Gageons que le montant sera inférieur au 58 millions d’euros dépensé il y a onze mois pour le faire venir de Liverpool. En plus d’El Niño, les Blues pourraient perdre Didier Drogba. Annoncé sur le départ depuis plusieurs mois, suite à la volonté de rajeunissement d’Andre Villas-Boas, la star ivoirienne est convoité par Shanghai. Il pourrait y rejoindre Nicolas Anelka et Jean Tigana. A moins que ses récentes bonnes prestations en club n’incitent les Londoniens à le conserver.

Mais tous les clubs ne sont pas aussi agités à l’approche des fêtes. "Nous avons l'intention d'aller au bout de la saison avec les mêmes joueurs", a ainsi déclaré l'entraîneur du real Madrid, José Mourinho. En tête du championnat, trois points devant le Barça, sa position semble logique. Même son de cloche du côté du rival catalan, qui préférerait s’appuyer sur son vivier personnel : son centre de formation.

Vincent Fossiez @VincentFossiez