Matches truqués : Cottbus et Bochum mis en cause

Publié le , modifié le

Deux clubs allemands mis en cause dans une affaire de match truqué, Energie Cottbus et VfL Bochum, ont exprimé leur surprise à propos de l'accusation d'un ancien joueur anonyme dans la presse italienne mardi. "Nous sommes surpris d'apprendre cette accusation scandaleuse", a réagi le président de Cottbus, Ulrich Lepsch, à propos de l'information parue dans la Gazetta dello Sport selon laquelle Cottbus se serait laissé battre 3-2, le 20 février 2009, par Bochum.

Une victoire synonyme de maintien pour Bochum et de relégation pour Cottbus. Selon le quotidien italien, sa source est un ancien joueur de Bochum ouCottbus ayant requis l'anonymat. Dans un communiqué, la Fédération allemande (DFB) a affirmé ne disposer d'aucun élément sur le trucage de cette rencontre. "Nous allons bien évidemment mené une enquête pour savoir s'il y a ou non match truqué. Mais si ce n'était pas le cas, nous aviserons", a ajouté Ulrich Lepsch.